Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Honda CR-V 1.5i-VTEC Turbo CVT 4WD : Sans Diesel!

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Si le 1.5 i-VTEC Turbo annonce 193 ch et 243 Nm sur papier, sa boite CVT semble patiner en absorbant au passage une partie de la puissance. Une sensation renforcée par l’effet moulin à café caractéristique de ce type de boite. Pourtant, les performances sont au rendez-vous comme en atteste les chiffres chronométrés : 8.8 s sur le 0 à 100 km/h et 30,0 s tout rond pour franchir le 1.000 m D.A. La transmission intégrale confère quant à elle une motricité sans faille.

  • Sécurité

    Le CR-V compte 6 airbags: frontaux, latéraux AV, et rideaux. L’équipement de sécurité active est plus complet. Sur ce point, Honda ne fait aucune distinction entre les niveaux de finition ; c’est la totale pour tout le monde : régulateur de vitesse actif, freinage d’urgence automatique, contrôle de l’angle mort, maintien de bande actif, lecture des panneaux de signalisation. Notez que l’ESP veille aussi à la stabilité de l’attelage en présence.

  • Confort

    L’accès est aisé grâce à des assises hautes et des portes qui s’ouvrent à 90°. L’habitacle est cossu et bien assemblé. Seules les garnitures en faux bois dénotent quelque peu. Certains plastiques dénotent encore un peu tandis que l’isolation phonique est bonne. Si l’assise de la banquette est courte, l’espace est royal aux jambes et dépourvu de tunnel central. Les sièges avant sont plus accueillants encore. Le cuir est de bonne facture et bien matelassé.

  • Sens pratique

    Habitable, le CR-V perd 28 l de coffre pour totaliser 561 l sous le cache-bagage et 1.756 l une fois la banquette fractionnée (60/40) rabattue. Il n’a pas droit à l’ingénieux système Magic Seat de ses petites sœurs et la banquette coulissante est réservée à la version 7 places. Dans l’habitacle, les espaces de rangement foisonnent. Les prises en tout genre aussi. Le hayon motorisé (de série) peut être commandé d’un simple balayage du pied sur l’exécution haut de gamme.

  • La connectivité

    Le CR-V hérite de la dernière génération de multimédia, étrennée par la Civic. Hormis les commandes de la ventilation, les boutons physiques ont disparu et intégrés à l’écran tactile 7’’, dont la résolution de l’image est améliorée. La navigation est signée Garmin et ne propose pas toujours le trajet le plus efficace. L’ergonomie reste aussi à peaufiner. La synchronisation d’un smartphone (Androïd ou Apple CarPlay) se fait quant à elle sans difficulté.

  • Budget

    Dans sa variante 4x4 et boite CVT, le CR-V débute à 38.067 €. Il n’existe pas ou peu d’options. Honda articule sa gamme sur 4 niveaux de finition. Une politique restrictive qui oblige à mettre la main au portefeuille pour enrichir la dotation, jusqu’à plus de 45.000 €. Sans compter que le 1.5 n’est pas avantagé fiscalement au nord comme au sud du pays et qu’il n’est pas non plus des plus sobre. Mais il est reste 3.000 € moins onéreux que son meilleur concurrent.

Honda CR-V 1.5i-VTEC Turbo CVT 4WD : Sans Diesel!
Conclusion / Honda CR-V 1.5i-VTEC Turbo CVT 4WD : Sans Diesel!

Revisité de fond en comble, le CR-V perd en agilité ce qu’il gagne en confort. Cette nouvelle philosophie répond sans doute à la demande de la clientèle et colle davantage à son profil de SUV familial. De famille, il en est justement question avec cette dernière mouture, plus habitable que jamais et capable d’accueillir jusqu’à 7 personnes sans devenir plus encombrante. En attendant l’hybride qui remplacera le Diesel, le CR-V est pénalisé fiscalement et n’est pas aidé par la politique d’équipement restrictive que pratique Honda. C’est dommage, car, pour le reste, ce CR-V se montre convaincant.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le