Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Miles

Découvrez le nouveau Miles. A la une : # Vanlife, la Krugger FD, duel au Sommet: Henin/Clijsters

Je découvre

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / DS 3 Crossback 1.2 PureTech 130 : premium urbain à la française

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le «toucher de route» est engageant. Son comportement est celui d’un petit SUV moderne qui conjugue efficacité et agrément. Certes, compte tenu des grands débattements de suspension, les prises de roulis sont parfois importantes, mais sans verser dans la caricature. La direction se montre précise, mais le ressenti est largement artificiel, avec une remontée d’informations proche de zéro. Fournie d’office la boîte automatique seconde bien le 1.2 PureTec de 130 ch.

  • Sécurité

    L’équipement de sécurité est complet, surtout si l'on passe par les options, lesquelles permettent de disposer d’un régulateur de vitesse actif, du surveillant d’angles morts, d’un affichage tête haute, d’un scanner pour les panneaux de circulation ou encore d’une alerte de franchissement de ligne active. Il faut souligner que celle-ci est d’office activée par défaut. Ce qui signifie qu’il faut chaque fois la désactiver manuellement.

  • Confort

    Si le luxe, c’est le confort, alors le DS 3 Crossback est un champion. Sa suspension gomme très bien toutes les aspérités du revêtement malgré l’absence d’amortissement piloté ou d’amortisseurs à butées hydrauliques comme sur le Citroën C5 Aircross. L’insonorisation est d’excellente facture, on ne perçoit que quelques bruits de roulement sur les surfaces granuleuses, mais pour le reste, c’est du tout bon. Les sièges manquent par contre de maintien latéral.

  • Sens pratique

    L’habitabilité à l'arrière n’est pas mauvaise, mais elle n’est pas fantastique non plus, notamment en largeur. L’accès à bord est entravé à l’avant comme à l’arrière par un large rebord dans la carrosserie. Enfin, le coffre est plutôt petit (350 l) et la largeur exploitable apparaît limitée. Heureusement, les espaces de rangement sont grands et nombreux à l’avant. On retiendra en particulier le logement pour les smartphones avec la recharge par induction (option).

  • La connectivité

    Le DS3 Crossback bénéficie de l’application «My DS» qui permet de localiser sa voiture et de prendre connaissance de ses fonctions vitales, mais pour autant que l’on dispose de l’interface connectée. Les protocoles Android Auto et Apple CarPlay font partie des fonctions intégrées. La connectivité se fait soit par câble USB, soit par liaison Bluetooth. Le fonctionnement de l’interface est logique, mais il demande souvent plusieurs manipulations.

  • Budget

    Le DS3 Crossback est cher: près de 30.000 € pour cette version, ce qui équivaut au prix d’un Audi Q2. Or il semble évident que DS ne jouit pas de la notoriété d’Audi ou, en tout cas, que la marque française n'atteint pas (encore?) la même valeur résiduelle. Cela dit, cette DS compense par un équipement un peu plus généreux. Côté consommation, le 1.2 PureTech est raisonnable, mais pour autant que l’on n’abuse pas de ses ressources.

DS 3 Crossback 1.2 PureTech 130 : premium urbain à la française
Conclusion / DS 3 Crossback 1.2 PureTech 130 : premium urbain à la française

Le DS3 Crossback est un petit crossover urbain bien né qui mise avant tout sur un style original et sur un confort de marche bluffant. Le 1.2 Puretech de 130 ch constitue sans doute le moteur le plus homogène de la gamme et il séduit à la fois par sa disponibilité ainsi que par sa belle association avec la boîte automatique, dont la douceur et la promptitude participent à l’agrément de conduite. Oui, mais voilà: parce qu’il joue la carte de l’esthétique et du luxe, le DS3 Crossback impose aussi quelques concessions. C’est le cas pour l’habitabilité et la visibilité périphérique. En outre, l’objectif de DS de figurer parmi les marques haut de gamme implique également un prix qui est l’égal de celui d’un Audi Q2 alors qu’on peut raisonnablement considérer que DS ne possède pas encore toute la légitimité premium dans la conscience collective. Cette confiance prend des années à s’établir. Mais il faut bien commencer un jour…

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le