Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi Q3 35 TFSI : À nouveau à la page

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le 1.5 TFSI n’a rien d’un foudre de guerre. Le Q3 n’est certes pas sous-motorisé, mais on se demande parfois où sont passés les 150 ch. L’accord avec la boîte est très réussi, sauf que le temps de réponse lors d’un démarrage rapide n’est pas toujours très court. La direction à pas variable apporte un réel plus en confort, dynamisme et maniabilité. Le comportement est sûr et sain, mais jamais amusant, avec un sous-virage qui reste malgré tout assez présent.

  • Sécurité

    Le freinage d’urgence est de série, tout comme l’aide au maintien dans la voie (elle s’active à chaque démarrage) ou les phares à diodes (mais pas ceux à éclairage dynamique). L’ESP est bien présent, voire trop: ses interventions sont parfois intrusives. En option, le pack Assistance (834,90 €) prévoit un régulateur de vitesse adaptatif avec fonction stop&go très pratique dans les files et en ville ainsi qu’un détecteur de somnolence.

  • Confort

    L’amortissement adaptatif n’a pas bénéficié de toute la rigueur nécessaire lors de sa mise au point. Il ne présente certes aucune grosse lacune (encore que...), mais chaque mode présente des imperfections. Très agréables à l’œil, les sièges sport en cuir et Alcantara (options) sont confortables en même temps qu’ils offrent un soutien suffisant. A l’arrière, la place pour les jambes ne manque pas. La possibilité de régler les dossiers en inclinaison est tout aussi appréciable.

  • Sens pratique

    L’habitacle présente bien et est bien pensé. A ce sujet, toutefois, précisons que le module rangement est optionnel, ce qui, à ce niveau de prix, est difficilement acceptable. Cette remarque est d’ailleurs valable de manière globale. La finition est soignée et les matériaux sont de qualité. Le coffre offre un beau volume de chargement, qui plus est facilement modulable via la banquette coulissante et dotée de dossiers réglables en inclinaison.

  • La connectivité

    La navigation Google Earth est agréable. Difficile, ensuite, de revenir à une classique cartographie. La possibilité de rechercher une destination via Google est également pratique. L’autoradio DAB (393,25 €) restitue un son de qualité (nous disposions en plus de l’option sound system à 338,80 €), mais la diffusion d’informations supplémentaires (météo, etc.) via l’écran central est un non-sens total en matière de sécurité, car source de distraction.

  • Budget

    Dans sa version de base, le Q3 n’est pas donné. Ajoutez-y les 13.000 € d’options de notre modèle d’essai et vous arrivez à une note finale de plus de 53.000 €. Pour un SUV compact avec un moteur d’entrée de gamme et 2 roues motrices, ça chiffre! On se consolera avec une valeur de revente supérieure à la moyenne et une garantie de 3 ans ou 120.000 km. Le 1.5 TFSI n’est pas spécialement économique. En fait, il consomme à la carte, comme tous les moteurs turbo.

Audi Q3 35 TFSI : À nouveau à la page
Conclusion / Audi Q3 35 TFSI : À nouveau à la page

Plus spacieux et à la page en matière de connectivité et d’aides à la conduite, le Q3 de seconde génération progresse sur tous les plans, ce qui lui permet de se repositionner face à la concurrence, mais aussi entre le Q2 et le Q5. Mais ne nous emballons pas. Bien que sûr et sain, son comportement reste peu dynamique (un bon point, toutefois, pour la direction progressive proposée en option), voire est même castré par l’ESP. Quant au 1.5 TFSI d’entrée de gamme, si on ne peut que recommander son association avec la boîte S-tronic prévue en supplément, il n’est pas spécialement performant ni économique. On épinglera aussi un amortissement adaptatif (option) dont la mise au point aurait pu être plus rigoureuse, mais, surtout, un tarif très salé, particulièrement en regard de l’équipement de série.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le

Les concurrentes