Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

cote occasion

Obtenez dès maintenant et gratuitement la valeur d'une voiture d'occasion

estimer

Bien vendre sa voiture

Comment bien revendre votre voiture ?

Rédigé par David Leclercq le 21.01.2020

Comment bien revendre votre voiture ? #1

Revendre sa voiture ressemble souvent à un chemin parsemé d'embûches. Quel canal utiliser, comment estimer le prix de vente, quels documents sont-il nécessaires, comment négocier avec l'acheteur, que faire de mon ancienne plaque d'immatriculation? Les réponses à toutes ces questions se trouvent ici.

Revendre à un particulier ou un professionnel ?

La solution de facilité, c’est bien sûr de revendre votre ancien véhicule à un professionnel, qui peut être le concessionnaire chez qui vous achetez une nouvelle voiture ou un marchand spécialisé dans l’achat de voitures d’occasion.

Dans les deux cas, la vente est rapide et vous n’êtes pas obligé de passer le véhicule au contrôle technique. Mais dans les deux cas également, votre voiture ne sera pas reprise à sa juste valeur. Car les professionnels abaissent les prix.

Financièrement, vous aurez donc souvent intérêt à revendre vous-même votre voiture. Comptez de 10 à 15% de mieux, mais aussi du temps pour remplir les formalités et les démarches nécessaires.

Comment estimer le prix de vente ?

Que vous revendiez votre véhicule à un professionnel ou un particulier, avant les discussions, renseignez-vous sur la valeur de la voiture. Pour cela, Le Moniteur Automobile met à votre disposition sa cote des véhicules d’occasion.

Vous pouvez aussi estimer le prix de votre voiture en observant le marché. Pour cela, basez-vous sur les petites annonces de modèles similaires (moteur, exécution, âge, kilométrage, couleur, options, etc.).

Quel canal utiliser ?

Les petites annonces dans les journaux existent toujours, mais elles ne constituent plus vraiment la solution la plus efficace. Car en quelques années, l'internet a pris sa place et désormais, c'est sur ce canal qu'on consulte le plus les offres de ventes. En plus de pouvoir procéder à des comparaisons directes, il faut souligner l'aspect gratuit de certains site. Parmi les plus intéressants, il y a évidemment celui du Moniteur Automobile, mais aussi d'Autoscout24 ou de sites de seconde main. Notez également qu'internet vous ouvre la possibilité d'acheteurs étrangers car les véhicules belges sont connus dans toute l'Europe pour le excellent état général. Restez toutefois prudent à l'heure de l'achat. Donnez rendez-vous dans un lieu de passage et pensez à vérifier l'argent liquide (lampe ultraviolet par exemple) et à éviter les propositions avec Western Union sans avoir pu prendre réellement contact avec le vendeur. Voir un peu plus loin ci-dessous...

Comment négocier avec l’acheteur ?

En Belgique, le prix des voitures d’occasion se négocie. Les prix indiqués dans les petites annonces sont donc souvent supérieurs au prix réel de vente. Préparez-vous à cette négociation en vous réservant une marge sur le prix demandé.

Dans la négociation, faites valoir les points forts de votre véhicule par rapport à la concurrence du marché. Les points qui comptent sont : un bel état général (carrosserie, intérieur), un faible kilométrage, un historique d’entretien complet et des options intéressantes (climatisation, cuir, navigation, connectivité).

La possibilité d'accéder dans les LEZ dans les 5 à 10 ans est également un argument important à faire valoir.

Paiement : comment éviter les mauvaises surprises ?

Évitez de vous faire payer en espèces, afin de vous prémunir contre les faux billets. De toute façon, un paiement en espèce de plus de 3000 € est aujourd’hui interdit par la loi.

La meilleure solution est de demander à l’acheteur de vous fournir un chèque certifié par sa banque. Ce chèque vous sera fourni lors de la livraison du véhicule.

Vous pouvez aussi demander à recevoir l’argent sur votre compte bancaire avant la livraison du véhicule.  

Et pour éviter les mauvaises surprises, demandez la carte d’identité de l’acheteur et prenez note de ses coordonnées que vous inscrirez sur le contrat de vente.

Les assurances et les banques proposent des contrats-type de vente qu'il est possible de reproduire.

Quels documents devez-vous fournir à l’acheteur ?

Lorsque vous vendez votre voiture à un professionnel (concessionnaire, vendeur de voiture d’occasion, etc.), vous n’êtes pas obligé de la passer au contrôle technique. Idem si vous vendez votre véhicule à l’étranger hors Europe.

Par contre, si vous vendez votre véhicule à un acheteur particulier (en Belgique ou dans un autre pays de l’Union), vous devez lui fournir :

  • le certificat de visite du contrôle technique ;
  • le rapport occasion, que vous recevez après le contrôle technique ;
  • le Car-Pass, document officiel et obligatoire indiquant le kilométrage du véhicule ;
  • le certificat de conformité garantissant que le véhicule satisfait aux spécifications techniques nécessaires ;
  • un certificat pour l'installation LPG si le véhicule en est équipé ;
  • le formulaire rose de demande d’immatriculation avec attestation du contrôle technique. Ce formulaire est valable deux mois. Si vous n’avez pas vendu le véhicule durant ce délai, vous devez repasser le contrôle technique « occasion ».

Que faire de votre plaque d’immatriculation ?

  • Si vous rachetez un véhicule après la revente de votre ancienne voiture, vous pouvez conserver votre plaque d’immatriculation. Sauf si vous disposez d’une plaque datant d’avant le format européen. Dans ce cas, vous devrez acquérir une nouvelle plaque au format européen (info sur la plaque européenne).
  • Si vous n'êtes plus en possession de votre véhicule et que vous ne désirez pas en immatriculer un autre, ne tardez pas à rendre votre plaque, car la taxe de circulation reste due aussi longtemps que la plaque n'est pas radiée. Après un délai de 4 mois, vous devez rendre la plaque à la DIV.  Voici la procédure de radiation d’une plaque d’immatriculation.
  • Si votre véhicule a été vendu pour exportation ou destruction, l’exportateur ou le destructeur doit renvoyer à la DIV le certificat d'immatriculation, accompagné d’une déclaration attestant que le véhicule a bien été exporté ou détruit.

Quid de la garantie ?

  • Dans la plupart des cas, la garantie d’usine (et ses éventuelles extensions payantes) est cessible en cas de changement de propriétaire et donc de revente du véhicule.
  • En tant que vendeur particulier, vous ne devez pas offrir de « garantie occasion » à l’acheteur. Seul un vendeur professionnel doit offrir cette « garantie occasion » de minimum 1 an.

 

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.