Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Mieux conduire

Quelle est la bonne position de conduite ?

Rédigé par Olivier Duquesne le 30.04.2022

Quelle est la bonne position de conduite ? #1
Quelle est la bonne position de conduite ? #1
Quelle est la bonne position de conduite ? #2
Quelle est la bonne position de conduite ? #2
Quelle est la bonne position de conduite ? #3
Quelle est la bonne position de conduite ? #3
Quelle est la bonne position de conduite ? #4
Quelle est la bonne position de conduite ? #4
Quelle est la bonne position de conduite ? #5
Quelle est la bonne position de conduite ? #5

Adopter une bonne position de conduite est indispensable pour ne pas se fatiguer trop vite et pour garder le parfait contrôle du véhicule. Voici les points de repère à connaître pour trouver la bonne position.

La bonne position de conduite n’est pas qu’une question de sécurité. Elle rend le parcours en voiture plus confortable. Bien s’installer au volant donne une meilleure visibilité, facilite le déplacement des bras et des jambes tout en réduisant les tensions musculaires. De plus, elle permet de réduire les risques de blessures graves en cas d’accident.

Siège et volant

Plusieurs réglages sont possibles : inclinaison du dossier, position de siège, hauteur de l’appuie-tête et hauteur du volant. De très nombreuses voitures proposent même d’autres réglages comme la profondeur du volant, la longueur de l’assise, le soutien lombaire ou le soutien latéral. Malgré tous ces réglages, il faut impérativement respecter les points suivants :

  • Les jambes doivent être fléchies lorsque le pied gauche appuie à fond sur la pédale d’embrayage ou (avec une automatique) sur le plancher à côté de la pédale de frein. Des jambes tendues en appuyant à fond sur les pédales aggravent le risque de blessure grave en cas d’accident.
  • Le volant ne pas gêner la visibilité du compteur.
  • Il ne faut pas de déhancher ou déplacer son corps en appuyant sur les pédales.
  • Les jambes ne doivent pas toucher le volant ou une main sous le volant.
  • Les bras ne doivent pas être tendus en position 9h15 en 10h10 sur le volant. Un truc pour connaître la bonne distance au volant : en plaçant le poignet de la main au sommet du volant, le bras doit alors être dans l’alignement de l’épaule et tendu.
  • Les doigts doivent pouvoir atteindre facilement les commandes des clignotants, des essuie-glaces et des « grands » phares.
  • On ne conduit pas en tenant le volant à une seule main, les mains en bas ou à son sommet ou encore à l’intérieur du cerceau.
  • Il faut éviter de se crisper au volant et en pliant les poignets vers l’intérieur.

  • Le dessus du dos doit être décollé du siège.
  • L’appuie-tête doit être réglé de manière à pouvoir poser la tête tout en gardant une bonne vision de la route et, surtout, à pouvoir l’amortir et éviter le coup du lapin en cas de choc arrière.
  • Il ne faut pas être assis trop bas, trop incliné. De même, une position trop proche limite la capacité de mouvement.
  • S’il repose sur un accoudoir, le coude ne doit pas être entravé et les mains doivent rester en position de conduite.

Rétroviseurs

Le rétroviseur intérieur doit montrer l’ensemble de la lunette arrière, ou du moins le maximum possible. Il n’est pas là pour regarder les passagers arrière en discutant avec eux… Le regard doit rester focalisé sur la route. Les rétroviseurs extérieurs doivent être réglés de manière à réduire l’angle mort, tout en gardant les proportions du véhicule en point de repère. Pour cela, il faut avoir au moins une petite partie de l’aile arrière dans le coin inférieur du rétroviseur, côté portière. Il faut privilégier la vision lointaine en n’inclinant pas trop le miroir vers le bas. Dans le cas d’une manœuvre, il est bien sûr possible d’adapter momentanément la position du rétroviseur. Il existe des modèles avec un réglage spécifique pour les marches arrière, abaissant le miroir pour repérer les bordures et obstacles.

Ceinture de sécurité

La ceinture de sécurité doit être correctement attachée et placée pour être la plus efficace. La plupart des voitures permettent de régler sa hauteur pour éviter la gêne au niveau du cou. La ceinture doit passer par l’épaule (clavicule), le torse (sternum) et la hanche. Il faut éviter qu’elle soit torsadée ou vrillée. Elle doit être posée à plat sur le corps. On peut tirer d’un coup sec vers le haut sur la sangle pour bien la positionner, notamment pour soutien des hanches en cas de tonneau. Il est également possible de régler la position de la boucle d’attache pour faciliter la prise de la ceinture une fois à bord, avant de démarrer. Si l’on conduit avec une cravate ou un foulard, ils peuvent être posés au-dessus de la ceinture. Les enfants doivent bien sûr être installés dans un équipement adapté à leur âge et à leur morphologie.

Liberté de mouvement

Il est important de garder une pleine liberté de mouvement et la maîtrise des pédales et du volant. Ainsi, on évitera de conduire avec des vêtements encombrants (doudoune, anorak, veste, écharpe) ou trop cintrés (limitant le mouvement des bras par exemple). De même pour tout ce qui peut gêner la visibilité (cagoule, chapeau ample). Le port d’un voile ou d’un turban religieux doit permettre de garder une vision périphérique. On évitera les gants glissants et les mains grasses ou huileuses. De plus, il faut porter des chaussures adaptées. Ni tongs, ni slash, ni chaussettes, ni talons hauts par exemple. Il est nécessaire de retirer la boue ou la neige des semelles, ou toute autre matière susceptible de glisser sur les pédales, avant de s’installer au volant. Une paire de chaussures de rechange, plates de préférence, peut donc être nécessaire.

Autres dangers

Il faut également éviter tout objet pouvant interférer au niveau du poste de conduite et de la console centrale. De même que tout objet gênant la visibilité ou susceptible d’être un projectile lors d’un choc. Il faut également s’assurer que les animaux de compagnie dans l’habitacle de la voiture ne soient pas un danger potentiel. En hiver, la voiture doit être dégivrée et débarrasser de la glace ou de la neige sur l’ensemble de son vitrage (pare-brise, latéral et arrière) avant de démarrer. Enfin, les passagers avant ne peuvent pas poser leur pied sur la planche de bord sous laquelle se cachent les airbags. En cas de déploiement, les jambes seront brûlées avec l’explosion et projetées violemment vers le torse et visage.

Essais

Nos essais

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.