Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Mieux conduire

Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture

Rédigé par Olivier Duquesne le 01.11.2017

Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #1
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #1
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #2
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #2
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #3
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #3
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #4
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #4
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #5
Airbag, ceinture : comment bien s’installer en voiture #5

Les crash-tests EuroNCAP donnent des résultats rassurants pour la plupart des voitures modernes. Mais sortir vivant et sans blessure grave d’un accident demande aussi de s’y installer de manière sécurisée.

Bien s’installer à bord d’une voiture est primordial pour augmenter ses chances de sortir indemne ou avec uniquement des blessures légères après un accident de la route. La première chose à faire est de bien s’installer dans son siège. On évite les postures nonchalantes ou le dossier en position allongée. Le conducteur doit pouvoir appuyer sur la pédale de frein sans que sa jambe ne soit tendue. Le genou doit rester légèrement plié pour mieux absorber les chocs. Pareil pour les bras. Et puis, on évitera d’avoir quelque chose en bouche en conduisant. La violence du choc peut le faire avaler (de travers). De plus, tout objet ou tout animal sur le cache-bagages ou non fixé sur un siège peut devenir un projectile mortel lors d’un accident. Il faut en tout cas veiller à bien se positionner en tenant compte que l’on doit s’asseoir dans un siège avec la ceinture et en présence d’une panoplie d’airbags dans l’habitacle.

Ceinture de sécurité

Il faut bien sûr boucler la ceinture de sécurité. C’est non seulement obligatoire, c’est aussi efficace en cas de collision. La ceinture empêche d’être propulsé contre un élément de la voiture (volant, siège avant, montant, tableau de bord, pare-brise) ou même d’être éjecté du véhicule. Elle retient aussi les occupants lors d’un tonneau en leur évitant de cogner le toit. Il faut poser la sangle abdominale au niveau des hanches (os iliaque). Attention de ne pas trop la serrer et de ne pas la poser au niveau du ventre, cela pourrait entraîner des blessures internes à l’intestin. A contrario, des courroies de ceinture trop lâches ne pourront pas retenir le corps qui va glisser sous la ceinture (le sous-marinage). Et puis, il ne faut pas porter de manteau, de veste, de gros pull, d’écharpe ou de foulard et ne pas avoir d’objets dans ses poches au niveau de thorax. Les plus craintifs à l’idée de rester bloquer peuvent toujours s’équiper d’un coupe-ceinture. Enfin, les personnes avec un pacemaker, un défibrillateur, un chambre de chimiothérapie ou ayant eu un mastectomie les autorisant, avec document officiel, à ne pas porter de ceinture de sécurité peuvent toutefois la boucler en installant un coussinet breveté réduisant les irritations et permettant aux implants de rester dans une zone à l'air libre.

Réglage et enfants

Il est souvent possible de régler la hauteur de la ceinture pour éviter de la sentir sur son cou et la placer correctement sur l’épaule. Les plus jeunes doivent utiliser un siège auto ou un rehausseur en fonction de la législation locale, mais il est fortement conseillé de l’utiliser jusqu’à 1,50 m. Si la ceinture est gênante, il faut essayer de régler la position du siège ou, pour les plus jeunes, d’utiliser un rehausseur. Mais en aucun cas il ne faut passer la ceinture sous l’aisselle car cela rend la retenue totalement inefficace. Pour rappel, un siège enfant dos à la route installé à l’avant nécessite de désactiver l’airbag frontal.

Airbags

Les airbags évitent de se cogner la tête ou toute autre partie du corps contre le mobilier et la structure de la voiture lors d’un choc ou d’une collision. Ils s’enclenchent automatiquement en 150 millisecondes en fonction du point d’impact. Si l’airbag sauve des vies, il faut toutefois tenir compte de leur présence quand on s’installe à bord d’une voiture. Chaque airbag est signalé par une incrustation, un tampon ou une étiquette. Cela signifie qu’il ne faut rien y poser ou y installer qui puisse entraver son déploiement explosif. Il faut aussi éviter de se mettre trop près du volant (à 25 cm au moins). Et surtout, le passager avant ne doit pas poser ses pieds sur la planche de bord. En cas d’activation de l’airbag, les genoux feront instantanément connaissance avec les oreilles…

Blessures

Un airbag a un déploiement très rapide et impressionnant à plus de 300 km/h en remplissant un coussin de gaz en 0,15 seconde. Ce qui peut entraîner des lésions comme des brûlures, un décollement de la rétine, un nez cassé ou des acouphènes, voire des fractures au niveau des bras et des épaules. L’airbag peut aussi casser les lunettes et blesser celui qui les porte. La ceinture qui se tend lors d’un choc peut être responsable d’une fracture de côtes, d’une brûlure au niveau du cou liée au fortement de la lanière ou simplement de gros hématomes. Mais dans tous les cas, ces lésions sont moins graves qu’un accident sans ceinture et sans airbag.

Blessures plus graves

Ne pas boucler correctement sa ceinture peut provoquer des blessures graves. Une ceinture mal réglée, parce que trop lâche, torsadée ou placée sous l’épaule ou trop haut sur le ventre, peut provoquer des traumatismes importants au niveau de l’abdomen, du thorax, des épaules et des cervicales. Une sangle abdominale mal serrée peut être à l’origine d’un déplacement du bas du corps avec même un risque d’un étranglement de la personne par la ceinture elle-même. Il y a aussi des risques d’hémorragies et de lésions internes suite à la pression exercées par la courroie. Des blessures impressionnantes. Mais ne pas boucler de ceinture et désactiver les airbags peuvent avoir des conséquences bien plus graves et irrémédiables encore. Le mieux étant évidemment de bien porter sa ceinture, de bien s’asseoir et de garder à l’esprit que la conduite est risquée et qu’il convient de rester vigilant en toutes circonstances.

À lire aussi :

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.