Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes !  Let’s do it !

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes ! Let’s do it !

S'inscrire

Conseils d'entretien

Que faire en cas de panne ?

Rédigé par Olivier Duquesne le 14.06.2016

Que faire en cas de panne ? #1

La panne, en Belgique comme à l’étranger, est forcément source de tracas. Voici quelques conseils pour gérer au mieux cette situation.

Une voiture a ses caprices. Et la panne est toujours possible, même durant la période de garantie. Le moins pénalisant reste le véhicule qui refuse de démarrer devant le domicile. Par contre, cela peut fortement se compliquer quand la panne survient sur le bord de la route ou loin de chez soi, de surcroît à l’étranger.

Près de chez soi

Plus moyen de démarrer la voiture, un bruit ou une odeur suspecte ? La journée s’annonce marquée par une panne. Devant ou près de chez vous ou de votre lieu de travail, la situation sera plus facile à gérer. Le premier réflexe est de faire appel à son assurance assistance ou à son concessionnaire ou garagiste habituel. L’un comme l’autre pourront toujours proposer une intervention « à domicile ». Si vous n’êtes pas couvert par une assurance dépannage constructeur ou complémentaire et que la distance n’est pas trop longue, vous pouvez toujours espérer compter sur des proches ou des amis pour un remorquage de fortune afin d’amener le véhicule immobilisé à l’atelier. Une opération à faire prudemment, hors autoroute mais qui peut facilement faire économiser plus de 100 €. Pour un bris de vitre ou de pare-brise, de nombreuses omniums prennent en charge l’intervention qui peut se faire sur place.

Sur la route

Si vous êtes victime d’une panne mécanique sur la route, rangez votre voiture sur le bas-côté ou sur la bande d’arrêt d’urgence, le plus loin possible des bandes réservées à la circulation, avec ses feux de détresse et placez un triangle de sécurité pour avertir les autres conducteurs, sauf si cela vous met en danger. Depuis le 1er février 2007, le port du gilet fluo est obligatoire pour le conducteur victime d’une panne sur l’autoroute ou d’une voie rapide. Ce gilet augmente énormément votre visibilité, donc votre sécurité. Même en agglomération ou sur les petites routes. Les passagers quitteront de préférence le véhicule pour se mettre derrière le rail de protection (sur l’autoroute) ou à distance de sécurité, en vérifiant toutefois que cette zone soit sans danger. Ensuite, il faut appeler de l'aide via un service d'assistance ou en appelant un dépanneur. Sur autoroute ou sur une route nationale de type autoroutier, il est possible d'appeler le 112 (voir ci-dessous).

Sur autoroute

Si vous tombez en panne sur une autoroute belge, évitez d’intervenir sur votre véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence. Ne le faites que si vous êtes en sécurité sur une aire de repos ou de service. Après avoir revêtu votre gilet de sécurité et mis les autres passagers du véhicule derrière le rail de protection ou à distance de sécurité, en vérifiant toutefois que cette zone soit sans danger, appelez à l'aide en contactant le 112 ou, en étant abonné, à une assistance dépannage avec votre GSM. Sur une aire de service ou de repos, si la situation n'est pas dangereuse, appelez plutôt l'assurance assistance dépannage ou celle fournie avec la garantie. En Wallonie et dans certains pays, il est aussi possible d'utiliser les bornes de secours orange. Il y en a tous les 2 km. Vous aurez donc au maximum 1 km à parcourir pour en trouver une. Tous les 100 m, de petits panneaux vous indiquent la direction à suivre pour repérer la borne la plus proche. En tout cas, ne traversez jamais l’autoroute pour utiliser une borne placée de l’autre côté : c’est formellement interdit et, surtout, vous risquez votre vie et en plus, vous serez du mauvais côté de l’autoroute à l’arrivée des secours ! Les bornes de sécurité vous mettent en communication avec une centrale qui avertit les services d’assistance routière et/ou de secours. Avec elles, les secours sauront vous localiser à coup sûr. En absence de borne ou en cas de difficulté pour la rejoindre, il est conseillé d'appeler le 112, surtout si la situation est dangereuse. Attention : en Flandre, les bornes sont démantelées depuis janvier 2017.

L’assurance assistance

Pensez à enregistrer le numéro d’assistance dans le répertoire de votre GSM (de préférence avec le code international +32) ou de laisser une carte mémo avec le numéro d’appel et les coordonnées de votre contrat dans la boîte à gants. Dans la plupart des cas, l’assistance vous couvre en Belgique comme à l’étranger. Selon le type de contrat, les frais de remorquage et de retour des passagers seront ou non à votre charge. Si vous n’avez pas de contrat d’assistance, vous ne pouvez compter que sur vous-même et devrez appeler vous-même un service d’assistance routière ou un dépanneur… ou vos amis. Il existe aussi des apps permettant d'appeler à l'aide, dont Waze. Enfin, il reste la possibilité de faire appel aux services du constructeur via le bouton SOS obligatoire dans les voitures neuves depuis le 1er avril 2018.

À l’étranger

Votre voiture peut aussi vous laisser tomber à l’étranger.  Si c’est près de votre logement (hôtel, gîte) ou sur un parking, n’hésitez pas à demander conseil à la réception. Sur les autoroutes européennes, utilisez les bornes de secours ou, à défaut, le 112. Il existe aussi des apps permettant d'appeler à l'aide, dont Waze. Enfin, il reste la possibilité de faire appel aux services du constructeur via le bouton SOS obligatoire dans les nouvelles voitures depuis le 1er avril 2018. Vous serez parfois obligé d'accepter le dépannage d'une société agréée avec des tarifs forfaitaires définis par voie légale. Sur une route ordinaire, vous pouvez directement appeler la société avec laquelle vous avez conclu un contrat d’assistance routière ou celle de la société de location où vous avez loué le véhicule. L’assistance pourra généralement vous aider dans votre langue et travaillera avec les services d’assistance routière du pays où vous vous trouvez et qui, prévenus, pourront ainsi vous venir en aide. Ceci dit, une crevaison peut parfois se réparer sur place. Avec une voiture (toute) neuve, la garantie constructeur est valable au sein des pays de l’Union européenne et de l’espace économique européen.

Petit truc

Un outil linguistique gratuit sur votre tablette ou votre smartphone peut vous aider à communiquer dans une langue que vous ne maîtrisez pas suffisamment. Avant de partir à l’étranger (ou dans une autre région linguistique), pensez à télécharger l’outil hors connexion pour pouvoir traduire quelques mots et expressions simples pour vous faire comprendre.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.