Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Sécurité / Voiture connectée : un bouton pour se protéger du piratage

L’association américaine de consommateurs Consumer Watchdog préconise un coupe-circuit sur les voitures connectées. Seul moyen sûr selon elle pour se protéger des actes de piratage et des cyberattaques.

Sommaire :

Imaginez qu’une organisation terroriste organise un piratage à grande échelle des voitures connectées, via un réseau wi-fi infesté installant un virus dormant programmé pour prendre le contrôle des véhicules à un moment donné. Ce serait une catastrophe d’une ampleur comparable aux attentats du 11 septembre 2001 selon l’association Consumer Watchdog. Cette organisation américaine de consommateurs, comparable à nos ASBL, estime que les voitures connectées sont vulnérables. Tant par la connexion liée au smartphone (le plus vulnérable) qu’aux systèmes directement intégrés. Un pirate informatique pourrait utiliser ses compétences pour intervenir sur le moteur ou les freins. Un risque qui pourrait être décuplé encore avec la voiture autonome.

Emplâtre sur jambe de bois

Malgré les pare-feux et autres astuces, les brèches n’auraient pas été colmatées suffisamment par les constructeurs d’après l’organisation. Elle pointe notamment des risques avec les systèmes d’allumage du moteur à distance. Ce que nient les constructeurs indiquant veiller à protéger leurs clients, notamment en matière de cyberattaque. Ils assurent que les véhicules sont conçus en tenant compte du piratage avec des dispositifs de sécurité et cybersécurité. Les opérateurs télécoms sont également concernés, car il y a aussi la possibilité de piratage directement via les réseaux wi-fi et 4G/5G.

Bouton coupe-circuit

Aux yeux de Consumer Watchdog, le seul système fiable pour permettre aux occupants piégés dans une voiture piratée ou contrôlée à distance est le coupe-circuit. Un bouton « Kill switch » obligatoire sur tous les modèles. Il permet de déconnecter la voiture de tous les réseaux et de neutraliser son système informatique. Sans quoi, il n’y aurait aucun refuge face à des centaines ou des milliers de véhicules devenus incontrôlables. Du moins selon le tableau très pessimiste de cette association qui pointe également la possibilité d’utiliser ce type de piratage dans le cadre d’une guerre entre nations avec des cyberattaques visant à paralyser un pays ennemi tout en faisant de nombreuses victimes civiles.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.