Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Sécurité / Voiture autonome Uber : piétonne non reconnue, car hors des clous

L’enquête sur l’accident mortel d’une voiture autonome Uber a démontré que le logiciel a considéré la personne décédée non pas comme un piéton, mais comme un obstacle, car elle était hors passage pour piétons.

Sommaire :

La NTSB, le Conseil national de la sécurité des transports des autorités états-uniennes, enquête sur l’accident mortel d’une Volvo autonome Uber. Le rapport montre que la voiture avait bien détecté la piétonne avant de la percuter. Elle l’a même fait 6 secondes avant l’accident mortel. Le problème viendrait de l’interprétation du logiciel. La personne âgée de 49 ans ne se trouvant pas sur un passage protégé et guidant son vélo à côté d’elle dans l’obscurité, le software l’a considérée comme un « simple » obstacle.

Hors des clous

Une alerte sonore avait été envoyée, mais la conductrice, non focalisée sur la route, n’a pas réagi. Dès lors, la voiture a fait le choix d’éviter un freinage « intempestif » ou une manœuvre d’évitement potentiellement dangereuse pour aller percuter ce qu’elle avait considéré comme un obstacle sans grand danger pour l’occupante de la voiture. L’accident serait donc à la fois lié à la distraction de la « conductrice » absorbée par son smartphone et aux programmeurs d’Uber qui n’ont pas envisagé « l’éventualité de piétons traversant hors des clous » dans le système du logiciel.

Juste milieu

Cet accident mortel montre les limites de l’intelligence artificielle. Les développeurs ont dû régler le curseur des réactions du véhicule pour qu’il ne réagisse pas à la moindre suspicion d’alerte. Sans quoi, la voiture n’arrêterait pas de freiner au moindre objet ou à la moindre présence humaine ou animale. Il faut donc doter la voiture autonome d’un certain degré de « témérité ». Uber n’a sans doute pas été assez vigilant en ne considérant pas la possibilité d’un piéton traversant hors d’un passage protégé sans avoir remarqué la voiture arrivant vers lui. Depuis, la société « a développé des améliorations essentielles » au service de « la sécurité ».

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.