Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Sécurité / Décès avec l'Autopilot de Tesla : voilà comment ça s'est passé

Un tragique accident de la route vient de faire le buzz sur la toile. La raison ? Le drame s’est joué entre un camion et une Tesla Model S évoluant en pilotage automatique.

Sommaire :

La semaine dernière, en Floride, le système Autopilot de Tesla a fait sa première victime. En effet, Joshua Brown a perdu la vie en percutant un camion. Si ce fait divers ne doit pas remettre en question le système de pilotage automatique développé par Tesla, il doit par contre rappeler aux conducteurs de rester vigilants.

Refus de priorité

Les circonstances du drame sont connues. À un croisement, le chauffeur d’un semi-remorque n’aurait pas vu la Tesla Model S arriver et se serait engagé alors qu'il n'aurait pas dû. La Tesla est alors passée sous la remorque et a vu son toit être arraché. L’accident n’a donc laissé aucune chance au conducteur. Au lendemain du drame, le constructeur a bien sûr décidé de collaborer à l’enquête en cours.

Hauteur peu considérée

Lors d’un autre récent accident, Tesla a reconnu que ses véhicules ne pouvaient pas détecter certains obstacles suspendus en hauteur. Aujourd’hui, il lui semble donc  que la  raison du crash ait les mêmes origines ; la berline ayant été s’encastrer entre le tracteur et son essieu arrière. Dans un communiqué officiel, le constructeur estime donc « qu’avec la supervision du conducteur, les données montrent que l'Autopilot améliore significativement la sécurité par rapport à une conduite manuelle ». Il précise aussi que c'est le premier accident mortel en plus de 210 millions de kilomètres en pilotage automatique, alors que la moyenne américaine est de 150 millions de kilomètres. Là où le bât blesse, c’est que Tesla n’a réalisé ses tests que sur des voies rapides. Bref, aujourd’hui, il y a fort à parier que le constructeur va quelque peu revoir sa copie.

Dans cet article : Tesla, Tesla Model S

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.