Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Rétro / Que pensait Le Moniteur de la Porsche 911 RS et la 968 CS en 1993?

En cette période de confinement, plongez-vous avec nous dans les archives du Moniteur Automobile ! Aujourd'hui la Porsche 911 Carrera RS et 968 Club Sport 1993.

Ces deux-là se sont croisées à de multiples reprises dans les pages du Moniteur. Un an avant la présente confrontation, la 911 et la 968 avaient été opposées sur deux circuit différents de l’Hexagone: le Val-de-Vienne et Lédenon, confiées notamment aux mains expertes du maître: Monsieur Paul Frère. Et dans les deux cas, la 911 Carrera 2 avait été devancée par la nouvelle venue, la 968, qui tirait formidablement parti de son équilibre. Difficile à avaler pour les gardiens de la 911. Après avoir vérifié lui-même la rapidité de la 968, Monsieur Paul, spécialiste ès 911 s’il en fut, avait cette analyse: «La 911 s’est par trop embourgeoisée. Avec 150 kg de moins, la Carrera RS que j’ai conduite au Japon, face à de prestigieuses concurrentes, était clairement la plus rapide.» Cette 911 Carrera RS ultime sortira en 1992, suivie un an plus tard par une 968 Club Sport elle aussi dans une version light. Positionnée comme une version économique à l’aspect très sportif et dotée de prestations sur la route finalement pas très éloignées de celles de la 968 d’origine, par rapport à laquelle elle s’allège d’une cinquantaine de kilos, la Club Sport est à sa sortie la moins chère des voitures de la marque. Heureuse époque! Nous l’avons donc opposée à la terrible 911 RS, purement et simplement destinée à une utilisation en course et notamment développée à partir des enseignements tirés de la Carrera Cup.

  • Match: Porsche 911 Carrera RS vs Porsche 968 Club Sport
  • Auteur: Jean-Jacques Cornaert // Adaptation: Michael Return

Moteur

«Si la 968 CS a gagné une cinquantaine de kilos sur la balance, son gros 4 cylindres 3 litres 16 soupapes de 240 ch ne subit aucune modification. Le rapport poids/puissance de la CS n’évolue donc que très timidement, de 5,7 à 5,5 kg/ch. Par rapport au 6 cylindres à plat de 3,6 litres d’une Carrera 2, la RS gagne quant à elle 10 ch, passant de 250 à 260 ch. Sur la 911 RS, en revanche, la cure s’amaigrissement a été nettement plus radicale, puisqu’elle perd la bagatelle de 130 kg par rapport à une Carrera 2 et le rapport poids/puissance chute donc manière nettement plus significative: 4,7 kg/ch contre 5,4.»

Performances

«Alors que nos duels précédents entre 968 et 911 s’étaient soldés par un avantage de quelques dixièmes de seconde en faveur de la version 4 cylindres, cette fois il n’y a vraiment pas eu photo. En parcourant les 400 et 1000 m départ arrêté en 14,3 et 26,3 s, la progression de la Club Sport par rapport à sa version d’origine se limite à quelques dixièmes (14,6 et 26,7 s). Sur ce même exercice, la RS franchit littéralement un cap pour aller rejoindre les sportives de la catégorie supérieure: 13,1 et 24,1 s; des temps comparables à ceux de l’ancienne 911 Turbo 3.3 et clairement supérieurs à ceux de la Carrera 2 (13,8/25,2).»

Tenue de route

«Confrontées sur le circuit Bugatti (4,43 km), l’écart au tour se chiffre à un peu plus de 7 s, soit environ une seconde et demie au kilomètre, en faveur bien sûr de la RS. C’est net et sans bavure et pas du tout étonnant, puisque, comme le soulignait Paul Frère, la Carrera RS est, parmi les voitures régulièrement commercialisées, certainement la sportive la plus redoutablement efficace sur un circuit. Mais, contrairement à ce pourrait laisser croire la simple lecture de ces chiffres, la 968 CS est loin d’être ridicule. Elle possède toujours un excellent équilibre qui lui permet de demeurer particulièrement facile à conduire vite. Avec la Carrera RS, l’ambiance course ne fait aucun doute. Le flat six hurle dans le dos, le freinage est d’une efficacité et d’une endurance hors du commun et on peut commencer à parler d’accélérations transversales. Mais comme d’habitude, la finesse de pilotage est requise, afin d’éviter le sous-virage en entrée de courbe et pour doser les réactions de survirage qui peuvent survenir en sortie sous l’effet de l’accélération.»

Confort

«Pure et très dure, la 911 Carrera RS est beaucoup plus difficile à vivre au quotidien. Sa direction non assistée et son rayon de braquage augmenté transforment le moindre créneau en épreuve de force. La plus petite aspérité de la route est intégralement retransmise à l’estomac des passagers. Le bruit du flat six en liaison directe avec l’habitacle a bien du mal à couvrir celui de la boîte de vitesses et du différentiel et l’utilisation sur la route est passablement compromise dès lors que la qualité du revêtement se dégrade un tant soit peu. S’il s’agit de voyager, la 968 Club Sport reprend l’avantage. La 968 CS réutilise en fait l’intégralité du châssis de la 968, en ne reprenant même pas de série les ressorts et les amortisseurs du châssis sport, préservant par là même un certain confort de conduite.»

Porsche 911 Carrera RS

Qualités

  • Sportive pure et (très) dure
  • Performances exceptionnelles
  • Comportement et freinage «de course»
  • Consommation étonnamment raisonnable

Défauts

  • Difficile à vivre au quotidien
  • Finesse de pilotage requise
  • Double du prix de la 968 CS…

Chiffres

  • Consommation de l’essai: 16,9 l/100 km
  • Vitesse maxi mesurée: 259 km/h
  • 1 km départ arrêté: 24,1 s
  • Prix de base: 3.180.677 FB TVAC (± 180.000 € actuellement!)

Porsche 968 Club Sport

Qualités

  • Prix en forte baisse
  • Association moteur/boîte 6
  • Freinage indestructible
  • Comportement très efficace
  • Sportivité renforcée…

Défauts

  • … performances stables (élevées)
  • Position de conduite imparfaite

Chiffres

  • Consommation de l’essai: 16,7 l/100 km
  • Vitesse maxi mesurée: 250 km/h
  • 1 km départ arrêté: 26,3 s
  • Prix de base: 1.555.000 FB TVAC (± 65.000 € actuellement!)

Conclusion

«En définitive, le duel a tourné court, car ces deux Porsche représentent deux philosophies distinctes de la voiture de sport. Pour l’une, la réduction de poids à viser à alléger la facture, pour l’autre, elle tendait à pousser l’efficacité sportive à son paroxysme.»

Rédacteur en Chef Le Moniteur Automobile

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.