Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Mises à jour / Ford Mustang : un V8 sinon rien

Ford a annoncé qu’il ne proposera plus la Mustang équipée du 4 cylindres Ecoboost en Europe, faute de ventes suffisantes. Seul restera le V8 dans ses variantes GT et Mach 1.

Sommaire :

Lancée en 2014, la sixième génération de la Ford Mustang avait traversé l’Atlantique pour être vendue par le réseau officiel Ford en Europe. Deux motorisations étaient alors proposées avec le traditionnel V8 atmosphérique et un plus raisonnable 4 cylindres Ecoboost, partagé avec la dernière Focus RS et l’actuelle Focus ST. Las, ce petit moteur suralimenté n’a pas séduit les Européens et disparaît donc du catalogue sur le Vieux continent.

La passion à 100 %

Acheter une Ford Mustang, en Europe comme ailleurs, relève avant tout d’une décision passionnelle. Et la passion ne se nourrit pas de demi-mesures. Alors quitte à craquer pour une muscle car américaine légendaire, autant le faire dans les règles de l’art et opter pour un bon vieux V8 ! C’est, en substance, la réflexion que se sont faite la majorité des clients européens, boudant la motorisation d’entrée de gamme à 4 cylindres suralimentés Ecoboost. Certes le 2.3 turbo dérivé de celui de la précédente – et dernière – Focus RS ne manque pas d’arguments ni d’agrément, mais il manque d’âme en comparaison d’un « small block » glougloutant et vrombissant !

Conçue initialement pour l’Amérique du Nord, la Mustang nécessite certaines adaptations techniques pour être homologuée et vendue en Europe, ce qui représente un coût supplémentaire pour Ford. Dès lors, au vu des frais liés à l’importation de la Mustang sous nos latitudes et la nécessité de respecter un certain « équilibre » entre marge effective et « coût » CO2, décision a été prise de ne conserver que les modèles équipés d’un V8.

Pour la Belgique, Ford a vendu, en année normale - comprenez sans changement de modèle ou de spécifications - 55 % de Mustang Ecoboost pour 45 % de modèles V8, là où le Royaume-Uni n'a écoulé que 15 % de Mustang équipées du 4 cylindres turbo. Preuve s'il en est du caractère très particulier de notre fiscalité. Cela démontre également que dans notre plat pays, l'achat d'une Mustang ne se fait pas uniquement pour son V8 mais également - et peut-être surtout - pour sa ligne !

En Belgique le client a désormais le choix entre la GT (à parti de 48.650 €) ou la Mach 1 (dès 61.150 €). La première dispose d’un V8 5.0 de 449 ch, tandis que la seconde propose le même moteur mais « gonflé » à 460 ch, avec le choix entre une boîte manuelle à 6 rapports ou automatique à 10 vitesses dans les deux cas.

Alors que Ford ternit le nom Mustang en l’affublant d’une extrapolation marketing – le SUV électrique Mustang Mach-E – indigne de la légendaire sportive et a annoncé qu’il ne proposerait plus que des VE à partir de 2030 en Europe, il est rassurant de constater qu’il reste malgré tout un peu de passion et de compassion pour les fans de sportives à la sauce US dans le chef de l'ovale bleu ! Pour combien de temps encore…

 

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.