Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Marché / La bonne affaire de la semaine : Mercedes W124 (1986 - 1993)

Chaque mardi, Le Moniteur Automobile part à la recherche de la bonne affaire de la semaine. Des modèles ayant un parcours particulier aux voitures ayant une histoire, dans cette section, elles ont toutes leur chance. Aujourd'hui : la Mercedes W124.

Sommaire :

Et plus particulièrement la 300D. Une Classe E - même si la W124 n'a pas suivi cette nomenclature - est plus agréable lorsqu'au moins six cylindres s'activent sous le capot. Le Diesel n'a pas besoin d'y circuler, mais puisque nous nous promenons dans le passé, nous avons opté pour la forme de carburant la plus populaire à l'époque.

Ce faisant, nous renonçons à la vitesse pure, car bien qu'extrêmement fiable (le 3 litres du W124 est dit indestructible), la 300D est exaspérante de lenteur selon les normes actuelles.

Avant 1989, le Diesel atmosphérique le plus puissant avait 109 ch, après quoi chaque 300D pouvait compter sur 113 ch. Mercedes a également commercialisé des versions suralimentées de sa W124. Elles bénéficiaient d'une puissance respectable de 143 ch, étaient presque aussi fiables, mais nécessitaient un peu plus d'attention et de soin.

À quoi faut-il faire attention ?

Bien que plus fiable que la Vierge Marie, la W124 présente un certain nombre de points qui nécessitent une attention particulière. Les support pour le cric au niveau des bas de caisse peuvent être rouillés.

Le faux-châssis de la suspension arrière (également rouillé) et les ressorts (qui peuvent être cassés) doivent également être examinés. Moins décisif mais certainement pas négligeable : les caoutchoucs anti-poussière autour des cardans. Avec le temps, ils s'altèrent, ce qui nécessite également un remplacement.

Combien cela doit-il coûter ?

Une W124 pour moins de 1.000 € est soit le Saint Graal, soit un tas de misère en voiture. Cherchez-en donc une qui dépasse la barre des 3000 €. Un kilométrage élevé n'est pas un obstacle, mais un historique d'entretien inexistant l'est.

Existe-t-il une alternative ?

La W124 la plus cool (après la super-exclusive et presque introuvable 300 E AMG Hammer) est sans aucun doute la 500 E assemblée par Porsche. Bien qu'il faille chercher un peu plus, une telle 500 E peut encore être trouvée pour des prix raisonnables (lire : environ 20.000 €).

N'oubliez pas qu'un tel V8 a besoin de beaucoup d'essence. Et que la facture d'entretien peut rapidement gonfler si la voiture n'est pas tout à fait en ordre.

 

Journaliste AutoGids/AutoWereld

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.