Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Marché / La bonne affaire de la semaine : Land Rover Discovery I (1989-1998)

Chaque mardi, Le Moniteur Automobile part à la recherche de la bonne affaire de la semaine. Des voitures ayant une histoire particulière aux berlines ayant écrit l'histoire, dans cette section, elles ont toutes leur scène. Aujourd'hui : le Land Rover Discovery I (1989-1998)

Sommaire :

Une Range Rover pour les gens, c'était l'idée originale derrière le projet Jay. Introduit en 1989, le Land Rover Discovery Series I, comme on l'a finalement appelé, a reçu les moteurs et le châssis du Range, plus huppé, mais ceinturé d'une carrosserie plus pratique et moins chère. Comme chaque kilo compte, les concepteurs du Land Rover Discovery ont reçu l'ordre de piocher dans les bacs de pièces détachées disponibles du groupe Rover. Des poignées de porte d'une Morris Minor, des feux arrière d'une Austin Maestro, tant qu'ils étaient adaptés, ils étaient utilisés. Ils n'étaient pas vraiment de grande qualité, ni particulièrement esthétiques, mais ils créaient du caractère.

À plus forte raison si vous conduisez le Land Rover Discovery hors des sentiers battus. Une image imparable qui a rendu le Disco immensément populaire, ce qui fait qu'il est facile d'en acheter un aujourd'hui. Mais il y a quelques feux rouges qui doivent s'éteindre avant que vous ne vous laissiez tenter par une aventure britannique.

À quoi devez-vous faire attention ?

Tout. Absolument tout. À commencer par la rouille, car c'est le pire fléau qui frappe le Land Rover Discovery. D'ailleurs, ne vous contentez pas de regarder dans les passages de roue ou sous les revêtements de sol, le châssis lui-même est également sensible à la corrosion. Surtout si le ou les propriétaires précédents utilisaient régulièrement les capacités tout-terrain de leur 4X4. Prochain point sur la liste : le refroidissement. Les radiateurs fuient parfois, les pompes à eau cessent souvent de fonctionner. Demandez donc s'ils ont été remplacés/réparés récemment, car les moteurs surchauffés peuvent causer beaucoup d'autres problèmes.

Autre chose à faire : rechercher les fuites d'huile. Un peu d'égouttement ne peut pas faire de mal, sinon ce ne serait pas un Land Rover, mais vous feriez mieux de vérifier d'où vient la perte. Un tuyau en caoutchouc se remplace facilement, une fuite de la direction assistée par contre... En outre, c'est à vous de décider ce que vous considérez comme important ou non. Un Land Rover Discovery où tout fonctionne comme il se doit, c'est comme une licorne, il faut donc faire des compromis. Voulez-vous un climatiseur qui fonctionne ou une fenêtre que l'on peut ouvrir suffira-t-elle ?

Combien cela peut-il coûter ?

Selon le degré de préparation que vous souhaitez pour votre Land Rover Discovery (beaucoup d'entre eux ont une tenue tout-terrain modifiée), les prix vont d'un peu moins de 1000 à plus de 10.000 €. Compte tenu des problèmes qui peuvent survenir, ce n'est peut-être pas une mauvaise idée de mettre un peu d'argent de côté. Sachez également qu'il existe de nombreuses pièces de rechange (si ce n'est d'une voiture décédée, du moins d'un donneur d'origine) et qu'elles ne doivent donc pas coûter une fortune. Il est utile de savoir manier soi-même une clé à molette. Comme il est plutôt sensible à l'entretien, votre garagiste pourrait devenir votre nouveau meilleur ami.

Existe-t-il des alternatives intéressantes ?

Le Toyota Land Cruiser a moins de caractère que le Land Rover Discovery, mais il est beaucoup plus fiable. Les Nissan Patrol et Mitsubishi Pajero sont tout aussi japonais et donc irréprochables. L'équivalent américain s'appelle le Grand Cherokee et s'il doit s'agir d'un Land Rover, vous pouvez toujours vous tourner vers un Defender.

 
Journaliste AutoGids/AutoWereld

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.