Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Juridique / Dieselgate, pas d’accord entre Volkswagen et Test Achats

Rédigé par Frédéric Kevers le 15-11-2022

Le constructeur allemand a refusé la conciliation proposée par l’association de consommateurs belge dans le cadre du Dieselgate. L’affaire sera donc jugée comme prévu en mai 2023.

Sommaire :

Test Achats avait l’intention d’amener Volkswagen à indemniser les clients belges lésés par l’affaire du Dieselgate. Las, après avoir essuyé une fin de non-recevoir de Volkswagen pour sa demande de négociation « à l’amiable » en 2020, l’association de défense des consommateurs n’avait pas laissé tomber et conservait son ambition de faire indemniser les clients ayant acheté une Volkswagen équipée d’un logiciel truqué. Test Achats aura proposé une conciliation qui se tenait au Tribunal de Première Instance de Bruxelles le lundi 14 novembre 2022, sans succès, une fois encore. 

>> Lisez aussi - Dieselgate : Test Achats ne lâche pas l'affaire

À la justice de trancher

Volkswagen estime donc disposer d’arguments suffisamment solides pour ne pas accéder à la requête collective d’indemnisation soutenue par Test Achats et s’en remet au suivi judiciaire normal de ce dossier dont la prochaine étape importante sera une audience sur le fond tenue en mai 2023.

La déception est donc de mise du côté de Test Achats et des consommateurs qu’il représente : « En Allemagne, les 260.000 clients de Volkswagen recevront des dommages et intérêts allant jusqu'à 6500 €, pour un total de 830 millions €, et au Royaume-Uni, VW versera un total de quelque 228 millions € aux parties lésées. Cette discrimination entre les clients européens, pour laquelle aucune explication raisonnable ne peut être trouvée, doit cesser ».

L’association de défense des consommateurs estime que la volonté de Volkswagen de faire durer la procédure en dépit des frais d’avocats s’élevant à plusieurs millions d’euros est ridicule. À plus forte raison quand on sait que la faute imputée au constructeur allemand est prouvée et avérée selon Test Achats. Suffisant pour espérer un revirement de la part de Volkswagen ? La suite au prochain épisode.

Web Editor

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.