Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

prototype / Venturi Antarctica, électrique de l’extrême

Rédigé par Frédéric Kevers le

Venturi a lancé un test grandeur nature d’un véhicule électrique baptisé Antarctica… en Antarctique, pour une mission à la station de recherche belge Princess Elisabeth Antarctica.

Sommaire :

Désormais converti à la mobilité électrique, le petit constructeur monégasque Venturi poursuit son rôle de pionnier en lançant un véhicule électrique en conditions de froid extrême pour travailler à la station de recherche belge Princess Elisabeth Antarctica… au pôle Sud ! Un défi technique inédit pour un véhicule électrique à batteries.

Opérationnel à -50° C

Très compact, avec une longueur de 3400 mm pour une hauteur de 2180 mm, le Venturi Antarctica est un engin à chenilles qui pèse 2,5 tonnes et peut emmener jusqu’à 6 personnes – 2 dans la cabine frontale et 4 sur des strapontins dans la section arrière modulable - et leur équipement.

Destiné principalement à des missions de support logistique et d’exploration, l’Antarctica peut compter sur deux moteurs développant chacun 60 kW pour une puissance combinée de 120 kW (163 ch), alimentés par un pack de batteries de 52,6 kWh. Suffisant pour lui assurer une autonomie de 31 miles ou 50 km. Toutefois, un emplacement prévu à cet effet permet d’embarquer une seconde batterie pour des trajets plus longs. L’exploit tient avant tout au fait que le Venturi Antarctica reste opérationnel jusqu’à des températures pouvant atteindre -50 degrés Celsius ! Seul bémol, le temps de recharge peut varier fortement en fonction des conditions météo et du contexte et le « plein » peut prendre de 2 à 18 heures. Nul doute que les enseignements emmagasinés durant cette expérience seront d'une grande utilité pour développer les techniques mises au point par Venturi pour gérer au mieux le stockage et le déploiement de l'électricité dans des conditions aussi extrêmes.

Venturi Antarctica - Princess Elisabeth Antarctica Station

Albert II de Monaco

Venturi précise que l’Antarctica a été développé sous l’impulsion de sa Majesté Albert II de Monaco. Le Prince avait visité la station Princesse Elisabeth en 2009 et avait émis le souhait d’un véhicule capable d’opérer sur le terrain dans des conditions aussi extrêmes sans avoir d’impact sur l’écosystème. Le choix d’un modèle électrique s’est donc imposé et Venturi s’est attelé à concevoir le véhicule désormais en test « grandeur nature » depuis décembre 2021. Rappelons que l’électricité utilisée pour recharger le Venturi Antarctica est 100 % durable, la station Princess Elisabeth, située sur un plateau à 2300 m d’altitude, étant entièrement alimentée par l’énergie solaire et éolienne.

 

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.