Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Salon de l'Auto Bruxelles 2019 - toutes les nouveautés

Innovation / CES 2019 – Nvidia Drive Autopilot : la puce pour la conduite autonome 2+

Nvidia invente un nouveau niveau de conduite autonome le 2+. Une stratégie pour présenter, au CES, un système, baptisé Drive Autopilot, plus fiable grâce à sa puce Xavier SoC et à l’intelligence artificielle.

Sommaire :

Spécialiste des processeurs graphiques bien connu des amateurs de jeux vidéo, Nvidia s’intéresse aussi à l’automobile. Au CES de Las Vegas, il a présenté sa puce pour rendre la conduite (semi-)autonome de niveau 2 plus performante. Il invente même le vocable « niveau 2+ ». Le cœur de cette technologie est la puce Xavier SoC. Ce petit bijou électronique peut faire 30 billions (30 millions de millions) de calculs à la seconde. De plus, elle dispose d’une architecture adaptée pour la redondance et la diversité. Xavier utilise 6 types de processeurs et 9 milliards de transistors. De quoi traiter un grand nombre de données en temps réels.

Moins d’erreurs

Cette puce Nvidia, déjà en production, est contrôlée par le logiciel Drive Autopilot pour les aides à la conduite. Ce système, associé au soft Drive AV, a une vision à 360° et peut gérer le pilotage autonome sur autoroute depuis l’entrée jusqu’à la sortie, avec l’aide d’une cartographie HD. Il gère le freinage automatique, le régulateur de vitesse et le maintien de voie. Le trio et l’intelligence artificielle Drive IX sont également utiles pour la détection des différents usagers et obstacles, même en conduite manuelle. Nvidia promet en tout cas moins d’erreurs et d’approximations. Sa technologie doit éviter les incohérences et les hésitations. Elle arrivera dans les systèmes de ZF et Continental, et donc dans de nombreux modèles, dès 2020.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.