Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Innovation / Batteries : une pile solide développée à l’UCLouvain, avec Toyota

L’Université de Louvain(-la-Neuve) a développé un matériau solide pour les batteries. Toyota a participé au projet car cette solution pourrait résoudre les risques d’inflammation des voitures électriques.

Sommaire :

Les batteries lithium-ion actuelles utilisent un électrolyte liquide. Efficace en termes de mobilité des ions, cette solution comporte le risque d’échauffement, voire d’inflammation. La solution est alors d’utiliser une pile « solide ». C’est sur cet aspect que l’Institut de la matière condensée et des nano-sciences de l’UCLouvain a travaillé. L’équipe de chercheurs, autour de Geoffroy Hautier, a finalement découvert le LTPS ou LiTi2(PS4). Ce matériau ouvre la voie au développement de matériaux solides à mobilité de lithium élevée en vue de remplacer l’électrolyte liquide par un solide.

Plus sûr

Le LTPS est un matériau solide composé de lithium, de titane, de phosphore et de soufre qui sont arrangés dans une structure crystalline inédite « exceptionnelle ». Celle-ci permet un déplacement des ions de lithiums 10 fois plus rapide par rapport aux matériaux solides précédemment connus. Toutefois, son coefficient de diffusion est encore 10 fois inférieur à celui des liquides. Mais on n’en est qu’aux prémices. Par contre, le LTPS a l’énorme avantage d’offrir la possibilité de ne pas utiliser un liquide organique et donc d’être bien plus sûr.

Avec Toyota

Les recherches vont devoir continuer pour intégrer ce matériau ou d’autres matériaux semblables dans des batteries de tous les jours. Néanmoins, le monde de l’automobile s’y intéresse déjà. En effet, Toyota a financé une partie de cette recherche pour laquelle elle a collaboré. Car ce matériau, dont le brevet a été déposé, pourrait ouvrir la voie à de nouvelles batteries, plus sûres, moins polluantes et plus efficaces.

Web Editor - Specialist Advice

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.