Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes !  Let’s do it !

YOUNGTIMERS RALLY ? Les pré-inscriptions sont toujours ouvertes ! Let’s do it !

S'inscrire

Industrie et économie / Jaguar & Land Rover : 4500 emplois supprimés

Le groupe Jaguar-Land Rover a annoncé la suppression de 4500 emplois en Angleterre. La raison ? L’érosion des ventes et la chute du Diesel sur lequel le groupe avait beaucoup investi.

Sommaire :

Jaguar-Land Rover (JLR) a donc annoncé un vaste plan de restructuration. Pour relancer l’entreprise, les décideurs supprimeront 4500 emplois tandis que les outils de travail (autrement dit les usines) seront progressivement réorientés.

Guerre avec Volvo

Jaguar-Land Rover a comptabilisé 590.000 ventes l’an dernier. Ce n’est manifestement pas assez et c’est moins que Volvo qui boucle une année incroyable avec une hausse de plus de 12% de ses ventes à plus de 600.000 unités. JLR a pour sa part baissé de 4,6% et il s’agit du seul groupe premium en chute. D’où l’urgence.

Brexit en cause ?

Naturellement, les incertitudes autour du Brexit n’aident pas à apaiser les tensions tandis que le retournement du marché du Diesel vers l’essence a lui aussi donné un gros coup de bâton au constructeur. JLR a en effet massivement investi dans cette technologie ces dernières années et il doit se rendre aujourd’hui à l’évidence : le retour sur investissements ne sera pas assuré. Pour sortir de cette spirale négative, ce sont 4500 emplois qui seront supprimés au Royaume-Uni. Aucune fermeture d’usine ou de site n’est par contre prévue. En moins de 2 ans, ce sont près de 6000 postes qui auront été supprimés puisque l’an dernier, le groupe s’était déjà séparé de 1500 collaborateurs.

Réaffectation

Pour faire face à la future et nécessaire mobilité électrique, JLR va également reconvertir certains sites comme celui de Wolverhampton tourné autour des moteurs. Il faudra voir par ailleurs quelle sera la future orientation que JLR prendra pour ses prochains modèles. On pense au Defender, mais aussi à la XJ qui pourrait manifestement passer au full électrique comme certaines sources l’évoquaient récemment.

Rédigé le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.