Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Black Friday

Black Friday : votre abonnement annuel à partir de 60 euros !

J'en profite

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Je m'abonne

Premier essai / Volkswagen Touran: petit Sharan, grand Sportsvan

Volkswagen est en pleine mutation de sa gamme d’utilitaires et «utilitaires familiarisés». Mais dans le cas du Touran, la refonte est nettement plus profonde.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Évolution du Sharan, 4e Caddy, 6e Transporter (+ dérivés) et maintenant nouveau Touran: chez Volkswagen, cet été, il n’y en a que pour les véhicules de loisirs de type monovolume. Et si l’on y rajoute la Golf Sportsvan déjà bien lancée, la gamme du constructeur de Wolfsburg en la matière semble aujourd’hui particulièrement bien fournie. Cela dit, si les Sharan, Caddy et T6 se contentent d’un léger (voire très léger) remodelage et d’un appoint technologique, le Touran jouit d’un traitement beaucoup plus profond, ce qui, après 12 ans de carrière pour la première mouture, n’est pas un luxe.

Si cela ne saute pas aux yeux de prime abord, il est bien question d’un tout nouveau modèle, puisqu’il a droit à la plateforme MQB des nouvelles Golf et Passat, par exemple. Une base plus légère (une soixantaine de kilos d’économisés par rapport au Touran I) et autorisant un bond de l’empattement (+ 113 mm) au profit immédiat de la vie à bord. La carrosserie est plus longue, mais également plus large, donnant une silhouette plus empreinte de force et évoquant une sorte de Sportsvan allongé. Même s’il conserve une allure assez monolithique, il est loin d’être désagréable à regarder et, en tout cas, s’écarte un peu plus de la sphère utilitaire à laquelle les mauvaises langues apparentent parfois les monospaces. Dans l’habitacle, impossible de penser à autre chose qu’à la Golf Sportsvan. Les possibilités de rangement, l’espace disponible et les amplitudes de réglage, mais également le nouveau toit panoramique XXL et la climatisation Pure Air Climatronic favorisent une atmosphère détendue. Nos modèles d’essai étaient farcis de boutons trahissant la présence de la panoplie des assistants électroniques de sécurité. Relevons aussi une fonction pratique, le «Trailer Assist», pensée pour faciliter les manœuvres avec une remorque attachée. Evidemment, la connectivité revient plus moderne et smartphones friendly que jamais.

Dans cet article : Volkswagen, Volkswagen Touran

Les concurrentes