Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai comparatif / BMW X6 M50d et Porsche Cayenne S Diesel : Au cheval près...

On les voyait venir, ces deux-là... Devant un Porsche Cayenne S diesel qui n'hésite pas à bafouer la règle implicite du downsizing, le BMW X5/X6 M50d perd, à un cheval près, sa position dominante. Au point de rétrograder second?

BMW X6 M50d et Porsche Cayenne S Diesel : Au cheval près... #1

Sommaire :

L’excellence, pour Porsche plus que pour les autres marques de sport/ prestige, c’est être le premier. Du moins dans la course à la puissance et à la performance pure. Cet adage s’est toujours vérifié pour les modèles à essence. Mais voilà que le prurit de la «gagne» le prend dans une spécialité qui n’est pas la sienne: celle des moteurs à gazole. La démarche surprend; lui qu’on avait vu arriver dans le monde du Diesel en freinant des quatre fers. Comme quoi il ne faut jamais dire jamais…

Porsche a investi le créneau du Diesel en empruntant le V6 TDI de 3 litres (240 ch) d’origine Audi-Volkswagen. Il faut bien admettre qu’avec ça, le Cayenne ne se distançait guère des Audi Q7 et VW Touareg équipés du même ensemble moteur-boîte… Sauf qu’on peut lui laisser le comportement dynamique sur les routes asphaltées, où il garde assez facilement le dessus. Face au chrono, par contre, et dans les dixièmes de seconde, les différences apparaissent à l’avantage du Touareg, un peu plus léger depuis sa cure d’amaigrissement de 2010 – qui lui a encore mieux profi té que celle du Cayenne, intervenue à la même époque.

Le V6 TDI 3 litres Volkswagen-Audi existe aujourd’hui en 3 puissances: 204 et 240/250 ch, après avoir fourni 225 et 233 ch depuis son lancement en 2003 – une troisième version du 3.0 TDI de 313 ch, biturbo celle-là, sortie récemment, est pour l’heure réservée aux A6, A7 et SQ5. BMW a fait plus fort en obtenant des rendements encore meilleurs de son 6 cylindres en ligne de même cylindrée: 245 ch pour le monoturbo (30d), 306 ch en biturbo (40d) et… 381 ch dans la «tri»turbo (M50d) qui nous occupe ici! Pas mal pour un moteur qui fit ses débuts dans le X5 il y a 10 ans avec 184 ch, en passant par des paliers successifs en berline et/ou en SUV (197, 218, 231, 235 avec 1 turbo, 272, 286, 300 ch avec 2 turbos)!

Sans avoir à son actif aucun fait d’armes en matière de Diesel, Porsche n’a d’autre solution, pour affronter le meilleur spécialiste dans le domaine, que d’affûter le V8 TDI de 4.2 litres déjà connu, entre autres, des Audi Q7 et VW Touareg auxquels il donne 340 ch (et 800 Nm). Le Cayenne S diesel a d’emblée droit à 382 ch (et 850 Nm)! Comme par hasard, c’est 1 ch de mieux que le BMW X6 M50d. Juste pour dire… Cet avantage hypocrite cache le confort d’une plus forte cylindrée qui lui procure en revanche une écrasante supériorité en couple, soit 850 Nm ou un rabiot de 110 Nm. Pour compenser ce handicap, le X6 M50d (740 Nm) devra se montrer plus vif à prendre ses tours.

Dans cet article : BMW, BMW X6 , Porsche, Porsche Cayenne

Rédigé par le