Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Range Rover Evoque P200 : Plus élégant que jamais

De loin, on pourrait facilement le confondre avec l’ancien. Pourtant, tout est neuf dans ce Range Rover Evoque! Au-delà de ses lignes subtilement retouchées, nous avons voulu voir ce que le Baby Range «II» avait de mieux à offrir que son prédécesseur, en version P200.

  • Avis Rédaction 15.25/20

Sommaire :

Il faut un œil attentif pour reconnaître la nouveauté. En le croisant, on se dit bien que quelque chose n’est pas tout à fait comme avant, mais on n’est pas pour autant surpris de le voir débouler au coin de la rue. Effet voulu… paraît-il. Car s’il était acquis que l’heure était venue de renouveler ce modèle «vieux» de 8 ans, ne serait-ce que pour revenir à la page en matière de technologie, il s’agissait aussi de ne pas mettre en péril un design toujours très chargé en sex-appeal, selon Land Rover. Hormis ses feux arrière plus effilés, ses poignées de portes complètement escamotables – récupérées du Velar – et ses boucliers redessinés, le Range Evoque «II» garde la ligne et les proportions si singulières qu’on lui connaît depuis toujours. Les amateurs d’originalité et d’engins décalés seront en outre déçus d’apprendre que la version à 3 portes, créée en hommage au tout premier Range, n’aura pas de descendance, faute de vraie demande. Le Cabriolet, lui, reste vraisemblablement au programme et devrait suivre dans le planning de renouvellement. Enfin, si le modèle a peu ou prou conservé ses cotes d’encombrement – 4,37 m de long, 1,90 de large et 1,65 de haut –, il apparaît tout de même un tantinet plus massif et plus imposant… surtout lorsque, comme illustré dans ces pages, il est juché sur ses énormes jantes de 21’’.

  • Présentation originale, finition soignée
  • Comportement routier rassurant
  • Confort de marche global, insonorisation
  • 2.0 à essence souple et silencieux
  • Numérisation réussie (équipement, ergonomie)
  • Consommation
  • Boîte automatique parfois hésitante
  • Quelques bruits de vent autour des rétroviseurs
  • Visibilité vers l'arrière (sans le rétro caméra)
  • Tarif relevé

Rédigé par le