Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Plus de 3.000 essais, 6.000 véhicules neufs et 120.000 occasions

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Volkswagen Tiguan AllSpace - Mexican Tiguana

Rédigé par le

Prix de base
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La plateforme MQB aide VW à réduire le temps d’incubation et à multiplier les modèles à moteur transversal. Mexicaine, la dernière couvaison nous laisse un gros lézard : le Tiguan Allspace.

Le concept

Le système matriciel MQB a littéralement dopé la fécondité du Groupe VW en matière de modèles à architecture transversale. Il permet au géant allemand de partir d’une même base/outillage pour construire tout ce qui est plus grand que la Up !... De la nouvelle Polo à l’Arteon voire, le gros SUV fabriqué et vendu sur les marchés Américain (Atlas) et Chinois (Teramont) ! Voilà pourquoi VW survole plusieurs segments de marché en réduisant ses coûts ainsi que le temps de développement et de production de 90% de ses modèles. Entendez aussi par là que la part des modèles de prestige à moteur longitudinal (plateforme MLB) – y compris chez Audi ! – se réduit d’année en année et que, par conséquent, les produits issus de la matrice MQB montent en gamme. Une façon de faire du premium à bon compte ? C’est, en tout cas, ce que nous sommes en droit de penser quand VW affirme que l’Allspace occupe une position intermédiaire entre la Tiguan et le Touareg (en fin de carrière).

  • Le Tiguan en taille XL
  • Prestations d’ensemble
  • Fonctionnalités
  • Montée en gamme un peu artificielle...
  • Fonctionnalités intéressantes en option
  • Sièges du 3e rang destiné aux enfants

Ce qui change

Le Tiguan Allspace est la version LWB (Long Wheel Base) du Tiguan. Point barre ? Nous nuancerons en précisant que l’empattement s’allonge de 11 cm mais que la longueur hors tout du véhicule gagne près du double (21 cm)… La version «stretch» du Tiguan a donc le popotin – le porte-à-faux arrière – un peu plus développé, au bénéfice du coffre et de l’espace disponible pour y aménager une 3e rangée de sièges. Grâce à ces suppléments de longueur en empattement et porte-à-faux arrière, le volume du compartiment à bagages augmente de 145 litres pour en faire 760 en configuration 5 places. Les autres modifications se circonscrivent logiquement aux portes et vitres latérales arrière, plus longues. Ce n’est pas tout : les stylistes ont eu leur mot à dire pour que le SUV garde de proportions équilibrées et des volumes dynamiques : le montant C n’est pas plus épais et la vitre de custode qui y intégrée s’est inclinée en basculant vers l’avant. Enfin, le bord avant du capot moteur est marqué d’une épaisseur droite pour donner de la substance visuel à ce SUV qui grimpe de la catégorie compacte à la «catégorie moyenne supérieure».  

Comment ça roule

L’autre grande différence vient de ce que l’Allspace ne reprend pas les 2 moteurs de base du Tiguan, à savoir les 1.4 TSI manuel 125 ch et 2.0 TDI manuel 115 ch. Plus lourd et susceptible de charger 7 personnes, le Tiguan à empattement long dispose de 150 ch en version de base à 2 roues motrices et boîte manuelle à 6 rapports, tant en essence (1.4 TSI Trendline) qu’en Diesel (2.0 TDI Highline, également disponible en DSG). L’éventail des moteurs de l’Allspace se compose dès lors de 3 versions à essence et de 3 Diesel TDI. Outre les 1.4 TSI 150 et TDI 150 manuels 2WD déjà évoqués, la gamme ne comprend plus que des moteurs accouplés à une boîte DSG et à transmission 4Motion, à savoir les 2.0 TSI de 180 et 220 ch, et les 2.0 TDI de 150, 190 et 240 ch. Nous n’avons conduit que ce dernier qui, il faut l’avouer, nous propulse en silence et confortablement dans le monde des SUV performants et raffinés avec, en prime, un appétit d’oiseau !

Budget/Équipement

Le Tiguan Allspace se décline en 3 exécutions – Trendline, Comfortline et Highline – comme le Tiguan, la Passat, la Golf et la Polo. Sa cherté par rapport au modèle à empattement normal – 2.540 à 2.850 € de supplément selon les finitions – vient bien sûr de ce qu’il a une carrosserie, des surfaces vitrées plus importantes et des portes arrière plus longues, mais aussi pour proposer en série des équipements montés en option ou inexistants sur le Tiguan (par ex. le hayon motorisé standard sur l’Allspace Comfortline). À l’heure de boucler ces lignes, la logique des dotations de différentes versions n’était pas divulguée.

Les concurrentes

Les SUV de 4,70 m de long à 7 places (en option) ne sont pas légion. Parmi les 7 places de ce gabarit, nous avons trouvé le Mitsubishi Outlander, le Nissan X-Trail, version longue du Qashqai, de même que le nouveau Peugeot 5008, variante LWB du 3008. Sans oublier le sosie de l’Allspace : le Skoda Kodiaq ! Aux confins des 7 places de la catégorie moyenne, le Kia Sorento est déjà trop long (4,78 m). Malgré une certaine désaffection qui touche les monospaces, les incontournables Citroën Grand C4 Picasso, Opel Zafira et VW Touran restent une alternative. Plus habitables (4,85 m), y compris et surtout au 3e rang, les grands classiques sont trop chers (Ford Galaxy, Renaul Espace, VW Sharan).

NOTRE VERDICT

Ne nous leurrons pas : l’Allspace est un Tiguan LWB (rallongé) construit au Mexique pour mieux répondre, en version 5 places, à la demande des marchés d’Amérique du Nord plus friands de SUV spacieux. En Europe, il a l’argument d’exister en version 7 places sans rien offrir de plus que le Skoda Kodiaq, sinon l’image d’un Volkswagen.