Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota Prius

Entrer en troisième génération, pour la Toyota Prius, c'est aussi sortir de niche. Elle promet surtout des performances et des qualités dynamiques dignes des familiales du segment D.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

La Prius III étrenne un nouvel attelage hybride délivrant désormais 136 ch. Celui-ci se compose d'un plus gros moteur à essence - sa cylindrée a été portée à 1,8 litre, venant de 1,5 litre -, d'un plus petit moteur électrique - 20% plus puissant, 33% plus compact -, d'une boîte-pont (répartiteur de puissance) raccourcie de 12,5 mm et allégée de 20 kg. La cylindrée plus forte joue en faveur du rendement énergétique en vitesse de croisière (sur une route rapide). D'autres aménagements y contribuent. Sans les énumérer in extenso, ces améliorations expliquent pourquoi ce nouvel ensemble HSD (Hybrid Synergy Drive) peut se targuer d'une consommation normative (3,9 l/100 km) et d'un taux de CO2 (89 g/km!) encore en baisse.

Les capacités de charge-décharge rapide suffisent à assurer des évolutions en mode électrique seul, soit sur le mode EV étendu à quelques kilomètres. La gestion du système HSD s'affine autour de deux nouveaux programmes de conduite, ECO (minimisant la consommation et rendant l'accélérateur plus cotonneux) et POWER (focalisé sur la vivacité de réaction). Les différents affichages susceptibles de favoriser l'«éco-conduite» (Eco Drive) se sont affinés. Des lectures «tête haute» les présentent sous les yeux du conducteur sans plus leur faire quitter la route.

Plus fermement amortie, la suspension se révèle plus efficace et profite de masses non suspendues réduites. La conduite coulée est par ailleurs, on s'en doute, moins dormitive qu'avant. Difficile de s'assoupir quand le sel du pilotage consiste à brûler le moins d'essence possible et à améliorer constamment son score personnel. Le suivi énergétique de nos premiers tours de roues nous a laissé une fourchette de consommations extrêmes de 3,3 à 5,9 l/100, avec une moyenne à 4,6 l/100.
 

Dans cet article : Toyota, Toyota Prius

Rédigé par le

Les concurrentes