Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Toyota Prius PHEV (2023) : Magnifique et amusant !

Rédigé par Hans Dierckx le

Un quart de siècle après la première Prius, Toyota sort la cinquième génération de l'hybride. Elle est beaucoup plus belle que son prédécesseur, mais elle n'existe qu'en version hybride rechargeable. Le Moniteur Automobile l'a testée.

Sommaire :

La première Toyota Prius date de 1997, mais il a fallu attendre le début de ce siècle pour qu'elle soit commercialisée en Europe. La première hybride produite en série a fait école, car à peu près tous les constructeurs automobiles fabriquent aujourd'hui des variantes de sa double motorisation, mi-essence, mi-électrique. C'est également le cas de Toyota, qui propose désormais presque tous ses modèles en version hybride.

La Prius elle-même est toujours restée le fer de lance de cette offre, à la fois comme porte-drapeau et championne de la consommation. Avec l'édition précédente, cependant, les Japonais se sont donné beaucoup de mal pour optimiser l'aérodynamique, ce qui a donné lieu à une ligne peu attrayante.

La cinquième édition adopte résolument une approche différente. Ses concepteurs avaient donc deux priorités qui n'étaient pas forcément présentes auparavant pour ce modèle : être beau et être agréable à conduire.

Une nouvelle tout aussi importante est le fait qu'elle ne sera plus disponible en Europe en hybride autorechargeable, mais uniquement en tant que PHEV (hybride rechargeable). Pour info, nous avons testé une version de préproduction, reconnaissable aux autocollants de camouflage au bas de la carrosserie.

Carrosserie et dimensions Toyota Prius

La nouvelle Toyota Prius a une allure beaucoup plus harmonieuse que son aînée. Elle est même devenue une voiture diablement attrayante. Notez, par exemple, comment la ligne d'accentuation qui remonte le long du bas des portes arrière - jusqu'à l'arrière - est non seulement parfaitement parallèle au pilier A, mais interagit également avec la ligne d'accentuation au bas du cadre de la fenêtre arrière.

Pareil avec la découpe des passages de roues suivant parfaitement la courbe des roues elles-mêmes, juste sous les essieux. Ou à la curieuse ligne de toit de la nouvelle Toyota Prius. Le pare-brise s'étend presque jusqu'au front du conducteur, et le toit continue de monter jusqu'à atteindre son point le plus haut, au-dessus des portes arrière. Il culmine dans une partie arrière fortement découpée, une nécessité pour la pénétration dans l'air.

La Toyota Prius est devenue plus basse de 5 cm, plus large de 2 bons cm et plus courte de presque 5 cm. La carrosserie nue est plus légère de 24 kg par rapport à l'ancienne.

>> Longueur : 4599 mm - largeur : 1782 mm - hauteur : 1420 mm

Intérieur et coffre Toyota Prius

Les passagers sont assis un peu plus bas dans la nouvelle Prius, ce qui crée une sensation plus proche entre le conducteur et le véhicule. Toyota s'éloigne également du concept d'aménagement intérieur des générations précédentes, avec les compteurs au centre. Il a installé un petit écran derrière le volant pour les informations essentielles à la conduite, et un grand écran au centre pour le multimédia. En dessous se trouvent les boutons classiques de la climatisation.

D'un point de vue ergonomique, elle est bien conçue, à l'exception des gros groupes de boutons sur le volant, bien qu'ils soient pratiques à l'usage. L'intérieur de la nouvelle Toyota Prius est également exceptionnellement silencieux, grâce notamment à des fenêtres à double vitrage à l'avant et dans les portes avant.

Ce toit arqué offre une aussi bonne vue depuis la position du conducteur, à la fois sur tout le périmètre et en hauteur. Un avantage indéniable lorsque vous vous trouvez devant un feu de circulation surélevé. La garde au toit à l'arrière est réduite.

Spécifications et performances Toyota Prius

Sur le plan mécanique, la Toyota Prius n'a pas changé fondamentalement, mais elle a été modernisée. Par exemple, elle repose sur la dernière version de la plateforme TNGA-C, rendue beaucoup plus rigide grâce à l'utilisation d'un acier plus résistant. Et elle porte la cinquième génération du système hybride bien connu de Toyota, qui a fait ses débuts l'année dernière dans le compartiment moteur de la Corolla Cross, et qui sera bientôt disponible dans la Corolla ordinaire. La batterie de 13,6 kWh se trouve sous le siège arrière.

Le quatre cylindres de 2 litres de la Toyota Prius, foncitonnant selon le cycle d'Atkinson est (mesuré en rendement thermique) le plus efficace du marché automobile. Il a reçu une lubrification par carter sec. L'embrayage à roue libre entre les deux moteurs électriques, connus des initiés sous le nom de MG1 et MG2, a également disparu.

Toutefois, les principes de base sont les mêmes depuis un quart de siècle, avec un système d'engrenage planétaire au cœur de la chaîne cinématique qui gère en douceur les flux de puissance. Cela implique une puissance bien supérieure à celle de la génération précédente de la Toyota Prius : 152 ch du moteur à essence plus 163 chevaux électriques, avec un pic combiné de 223 ch.

Autonomie et options de charge Toyota Prius

La batterie de la nouvelle Toyota Prius est théoriquement bonne pour 69 km d'autonomie, mais en pratique, comptez environ 50 km. Le chargeur interne a une capacité maximale de 3,5 kW, ce qui vous permet de la "remplir" complètement en environ 4 heures à une borne de recharge.

Comme la précédente version PHEV de la Toyota Prius, la conduite reste extrêmement économique une fois que vous avez épuisé cette autonomie électrique. À partir de ce moment-là, elle se comporte à nouveau comme une hybride ordinaire, de sorte que vous ne consommez pas plus de 4 l/100 km.

Une conduite totalement gratuite est possible grâce aux panneaux solaires en option sur le toit. Ne vous faites cependant pas trop d'illusions, ils ne produisent suffisamment d'énergie par jour que pour 8 km maximum. Pour recharger complètement la batterie, vous devez laisser la Toyota Prius prendre le soleil pendant un peu moins d'une semaine.

Conduite Toyota Prius

Comme la plate-forme TNGA-C redessinée est devenue beaucoup plus rigide, les ingénieurs ont pu régler la suspension de la nouvelle Toyota Prius de manière beaucoup plus vive, tout en maintenant un bon amortissement des chocs.

Les roues de grand diamètre mais relativement étroites, chaussées de pneus à profil haut, génèrent beaucoup de sensations au volant en amenant progressivement à la limite. L'excellent équilibre, avec cette batterie basse et centrale, ne fait que rendre les virages encore plus agréables. :Nous pouvons le dire : la Toyota Prius est devenue une sacrée bonne voiture !

Prix belges Toyota Prius

Nous ne connaissons pas encore le tarif qui sera en vigueur en Belgique. Mais avec la plus grande batterie qui accompagne une voiture rechargeable, vous devrez peut-être compter avec un bon 40.000 €.

Heureusement, Toyota aura encore des hybrides plus abordables dans son catalogue, notamment la Corolla.

Toyota Prius – Le verdict du Moniteur Automobile

La Prius n'est peut-être pas le modèle le plus acheté de Toyota, mais en tant qu'hybride précurseur, elle est l'une des plus importantes. Il est donc d'autant plus remarquable qu'elle ait entièrement changé d'orientation, sacrifiant même un peu d'efficacité et de fonctionnalité au profit du plaisir de conduire et du style. Elle a été transformée en une voiture diablement attrayante. Mais cela rend d'autant plus malheureux que l'hybride ordinaire ne soit pas commercialisé en Europe, qui n'a droit qu'au PHEV plus cher.

Dans cet article : Toyota, Toyota Prius

Journaliste AutoGids/AutoWereld

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Essais

Nos essais

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une