Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Mitsubishi L200 2.3 Di-D 4WD : la bonne balance

Pour Mitsubishi, les pick-up représentent bien plus qu’une cerise sur un gâteau, les ventes de ce genre d’engin étant importantes. On comprend mieux pourquoi le Japonais soigne le renouvellement de son L200.

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

Voilà donc la sixième génération du L200. La première date de 1978, mais il n’était alors pas vendu en Europe. Le modèle n’est arrivé chez nous qu'en 1991 et il est rapidement devenu l'un des modèles les plus importants du catalogue. C’est d’autant plus vrai que c’est aussi l’époque où les berlines plus « classiques » de la marque japonaise ont commencé à déserter l’offre. De ce fait, le L200 a pris de plus en plus d’importance dans les ventes comme dans les résultats financiers. Au point de devenir même le deuxième modèle le plus vendu dans le monde, derrière le Outlander, mais aussi devant l’ASX. Pour la petite histoire, le succès du modèle est surtout marqué en Asie, mais moins aux USA où le modèle est considéré comme… trop petit !

Ce qui change

Entrons dans le vif du sujet. Le nouveau L200 est équipé d’un moteur Diesel de 2,3 litres qui développe 150 ch et 400 Nm. Il est toujours équipé d’une transmission intégrale. C’est le système Super Select 4WD II qui présente un choix de 4 programmes pour s’adapter au terrain rencontré. Le système intègre aussi désormais un contrôle de la vitesse en descente. Le modèle mesure 5,30 m de long et il est capable de tracter jusqu’à 3,1 tonnes (freiné). Sa garde au sol atteint les 205 mm tandis que ses angles caractéristiques ont été légèrement accrus (attaque et fuite de respectivement 31 et 23°). Avec son moteur Diesel, le L200 rejette 200 g/km de CO2 sur le cycle NEDC (231 sur le cycle WLTP). Notons encore que l’engin propose un équipement enrichi qui se calque aujourd’hui sur celui du Outlander.

Comment ça roule

Nous avons essayé la nouvelle Mitsubishi L200 dans le nord de l’Espagne où nous avons pu constater l’importance que représentent les capacités de franchissement pour les développeurs. Notre modèle s’est attaqué à des chemins cassants, des butes dressées comme des murs ou encore parfaitement maîtrisé sa vitesse dans une portion très pentue et sur sol meuble. Bref, le contrat est parfaitement rempli. Ce qui est aussi le cas sur la route où le L200 fait preuve d’un bilan très homogène. Sa transmission intégrale entièrement automatique n’y est sans doute pas étrangère. Le confort reste celui d’un pick-up, notamment pour la suspension qui reste sautillante lorsqu’on n’évolue pas en charge. Cela dit, l’insonorisation est en progrès tandis que le 2,3 litres assure parfaitement le job avec des relances valables et une sonorité suffisamment étouffée. Notons que la boîte automatique ajoute un vrai confort de roulage. Elle n’est donc pas à négliger.

Bien que retouché, l’habitacle ne change pas radicalement. La console centrale a été redessinée et on note l’arrivée de nouveaux interrupteurs. La qualité de finition est en hausse grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux. Mais le grand avantage du L200, c’est aussi et surtout son habitabilité, surtout à l’arrière dans la version double cabine : elle est nettement supérieure à celle des concurrents.

Budget

Le L200 propose un équipement enrichi qui est identique à celui du Outlander, preuve de sa montée en gamme. Il est proposé à partir de 32.990 € pour le modèle double cabine (le plus prisé). Le modèle haut de gamme avec boîte automatique coûte lui 38.490 € alors que le modèle de base (simple cabine avec sièges d’appoint) est proposé à 31.490 €. Au sein de la catégorie des pick-up, la concurrence est rude. Il faut compter avec le Ford Ranger qui est l’un des plus populaires, mais aussi sur l'Isuzu D-Max, le Nissan Navara et ses dérivés que sont les Renault Alaskan et Mercedes Classe X, le SsangYong Musso, le Toyota HiLux et le Volkswagen Amarok. On pourrait encore ajouter le Fiat Fullback dont la production s’arrête actuellement et même le Dodge RAM 1500, un engin certes plus imposant, mais pas forcément plus cher.

Notre verdict

Mitsubishi est honnête et ne cache pas que cette mise à jour est aussi dictée par l’arrivée du Ford Ranger sur le marché qui est venu redistribuer les cartes. Cela dit, les ingénieurs et développeurs ont bien travaillé de sorte que le L200 revient sans coup férir au contact de la Ford. On retiendra en particulier l’homogénéité du modèle et son habitabilité hors norme.

Dans cet article : Mitsubishi, Mitsubishi L200

Rédigé par le