Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réenvoyer mon mot de passe
Votre nouveau mot de passe vous a été envoyé par email.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu
Plus de 3.000 essais, 6.000 véhicules neufs et 120.000 occasions

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Ajoutez un véhicule à comparer

Comparer

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Hyundai i30 Wagon : Plus de volume

Rédigé par le

Prix de base en savoir plus
22.489 €
  • Avis Rédaction 15.22/20

Sommaire :

Pour la génération précédente, 40% des i30 vendues étaient des Wagon. Aussi était-il on ne peut plus logique que Hyundai continue dans cette voie avec cette récente génération.

Avec son plan «Road to 2021», Hyundai n’ambitionne rien de moins que d’être dans quelques années le plus grand constructeur asiatique en Europe. Pour relever ce défi, la marque coréenne va lancer d’ici à 2021 quelques 30 nouveaux modèles et dérivés, à commencer par cette variante break de la nouvelle i30 ainsi qu’un coupé i30 à 5 portes dénommé Fastback (voir encadré), sans oublier l’i30 N à la vocation résolument sportive (voir les News dans les premières pages de cette édition). Comme toutes les Hyundai récentes, celle-ci a été conçue et dessinée en Allemagne.
Ce qui lui confère un style certes européen, mais à vrai dire très passe-partout, à l’exception de la face avant. Ce break reprend naturellement les techniques de la berline, tout comme son empattement de 2650 mm. La voiture est toutefois nettement plus longue (4585 mm contre 4340), le porte-à-faux arrière ayant été nettement allongé.

Cette Wagon n’est donc pas plus habitable que la berline. On y est assis assez haut à l’avant, du moins dans les modèles dotés des sièges à réglages électriques. La capacité du coffre, en revanche, a notablement progressé, que ce soit par rapport à la berline ou à la précédente i30 Wagon. Le coffre passe de 528 à 602 l banquette en place et de 1.642 à 1.650 l lorsque celle-ci est repliée. Les aspects pratiques ont eux aussi été améliorés. C’est ainsi que la banquette asymétrique est de série, comme le double plancher de coffre, les crochets sur les côtés pour y accrocher les sacs de courses, la prise 12 V dans le coffre et le filet de séparation à utiliser lorsque la banquette est rabattue.

  • Confort et comportement routier
  • Style européen
  • Aspects pratiques
  • Style trop passe-partout
  • Direction pas encore à niveau
  • Sièges avant trop hauts

Dans cet article : Hyundai, Hyundai i30