Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Premier essai / Ford Focus ST: tout est bon chez elle

La Ford Focus ST est le mètre étalon chez les tractions compactes de sport utilisables tous les jours sans restriction ! Elle est si adulée que Ford s'est dit qu'il y avait une place pour le Diesel...

Prix
NC
  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Le concept

La Focus de base est déjà plébiscitée pour avoir le châssis de traction de référence chez les compactes. La ST transpose cette position de mentor dans la sphère des GTI. À l'origine, elle est motorisée par un 4-cylindres atmosphérique à essence de 170 ch, puis par un 5 cylindres turbo de 225 ch, pour revenir aujourd'hui à un 4 en ligne EcoBoost de 250 ch. Ce moteur suralimenté, à injection directe d'essence et double calage variable de distribution, s'est conformé aux normes Euro 6 sans subir de transformation profonde. La berline 5 portes ST 250 ch consomme 7,2 l/100 de super en cycle combiné (169 g/km de CO2), ramené à 6,8 (159 g/km) lorsqu'elle est équipée du Stop & Start.

Qu'est-ce qui change ?

La grande première reste l'introduction du Diesel dans la gamme ST - berline et break - accolé à une boîte spécialement étagée pour lui. Il s'agit d'un super-TDCi poussé à 185 ch et 400 Nm, capable d'atteindre 217 km/h et 100 km/h en 8,1 s (8,3 s pour la Wagon). Le gros avantage du Diesel se limite à des besoins énergétiques nettement inférieurs à ceux de la ST à essence : 4,2 l/100 km dans la moyenne pondérée, soit 110 g/km de CO2 - une belle sobriété eu égard aux performances.

Comment ça roule ?

Bien sûr, le Diesel de 185 ch n'a pas la musicalité du moteur à essence de 250 ch. La montée des rapports est rythmée par un bourdonnement sourd peu suggestif de sportivité. Il bénéficie pourtant de sa propre ligne d'échappement et d'un étagement de boîte pensé pour exploiter au mieux des plages de puissance et de couple plus limitées. La ST TDCi peut ainsi enquiller des virages en 3e que d'autres Diesel auraient négociés en 2e. Il n'empêche qu'on regrette l'incroyable élasticité de l'EcoBoost et l'échelonnement de ses 6 vitesses. La commande est précise et aurait été parfaite si le levier était placé plus en avant vers le genou droit du conducteur.

Le calibrage de la servodirection électrique a encore été affiné. La sensation et l'information fournies par le volant sont toujours consistantes et naturelles. La pédale de frein aussi, constante en tact et facile à doser quel que soit le style de conduite. Difficile d'imaginer des commandes plus satisfaisantes sur le marché des GTI. Le toucher de route (nouveaux ressorts avant et amortisseurs, barres antiroulis et ressorts arrière inchangés) et la motricité forcent l'admiration. Le progrès est à mettre également à l'actif des aides à la conduite, notamment grâce à la nouvelle fonction ETS (Enhanced Transitional Stability) du contrôle de stabilité ESC. Ce dernier offre 3 modes (normal, Sport où il est moins intrusif et Off où seul le contrôle vectoriel de couple). En pratique, le train avant n'a jamais été aussi incisif, à l'abri des tiraillements, et la voiture aussi facile à balancer d'un virage à l'autre. Les éventuelles corrections au volant sont aussi téléphonées que susceptibles d'être exécutées avec précision. En mode Sport sur circuit, le survirage devrait être facile à provoquer et à maintenir en sortie de courbe.

Budget

Disponible en 3 exécutions (ST1, ST2, ST3, tout simplement), la Focus ST commence à 29.200 € (EcoBoost) et 29.950 € (TDCi). Les prix de base des 3 niveaux de finition de ces 2 motorisations n'incluent pas l'Active City Stop (250 €).

Les concurrentes

Alfa Giulietta TBI Quadrifolglio Verde 235 ch (30.700 €), Opel Astra GTC 2.0 T OPC 280 ch (31.750 €), Renault Mégane Coupé RS 265 ch (30.500 €), Skoda Octavia 2.0 RS 220 ch (29.280 €) et VW Golf GTI 230 ch (33.870 €) côté essence. Audi A3 Sportback 2.0 TDI 184 ch 528.450 €), Opel Astra GTC 2.0 CDTI BiTurbo 194 ch (30.375 €), Seat Leon 2.0 TDI FR 184 ch (26.590 €), Skoda Octavia 2.0 TDI RS 184 ch (29.880 €), VW Golf GTD 184 ch (33.150 €) côté Diesel. En attendant la Peugeot 308 GT, voilà qui fait déjà du beau monde !

Notre verdict

En attendant la sentence d'un essai approfondi ou encore le verdict d'une confrontation sans merci, la Focus ST a toutes les garanties de garder son titre de traction la plus amusante à conduire ! Et pas seulement avec une poigne sportive... La remarque vaut pour l'EcoBoost à essence comme pour la TDCi qui entre dans le jeu de quilles des Diesel de sport avec des arguments massue.

Dans cet article : Ford, Ford Focus

Les concurrentes