Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essais courts / Renault Mégane 1.5 Blue dCi 115 EDC - lifting incognito

Lors du lifting de la Renault Mégane en 2020, toute l'attention s'est portée sur l'hybride rechargeable... dont les Diesel faisaient les frais en même temps : seul le dCi 115 bleu restait dans la gamme.

  • Avis Rédaction NC

Sommaire :

Concept

L'actuelle Mégane est en service depuis 2016, donc à l'été 2020, Renault a estimé que le moment était venu de procéder à un lifting de mi carrière. À l'extérieur, on ne constate que peu de changement ; la différence la plus frappante se trouve à l'arrière, avec de nouveaux blocs optiques (également équipés de clignotants dynamiques). En outre, toutes les versions sont désormais dotées de phares LED. Trois nouvelles couleurs de carrosserie sont également ajoutées à la palette, dont l'étonnant cuivre solaire de notre voiture d'essai.

À l'intérieur, la Mégane a désormais droit au système d'info-divertissement Easy Link de Clio et Captur, disponible en deux tailles : une version horizontale de 7 pouces et une version verticale avec une diagonale d'écran de 9,3 pouces. Par rapport à l'ancien système, les graphismes en particulier ont été améliorés, tandis que l'écran réagit également plus rapidement qu'auparavant. Cependant, de nombreuses fonctions sont encore cachées dans toutes sortes de sous-menus.

Autre nouveauté : vous pouvez échanger les instruments numériques classiques contre un écran plus grand de 10,2 pouces, qui est alors beaucoup plus personnalisable et peut également afficher les cartes de navigation derrière le volant, par exemple. En termes de systèmes d'aide à la conduite, la Mégane a été dotée d'un assistant de maintien dans la voie de circulation, ainsi qu'un assistant de suivi dans les files avec fonction stop & start pour les versions avec boîte de vitesses EDC. En outre, le système de contrôle de l'angle mort avertit désormais également les automobilistes qui arrivent en sens inverse lorsque vous quittez une place de parking en marche arrière.

Bien entendu, l'espace intérieur et le volume de chargement (384 l) n'ont pas changé. À cet égard, la Mégane se situe toujours dans la moyenne du segment, mais pas davantage : les adultes n'ont pas beaucoup d'espace en rab pour les jambes ou la tête à l'arrière. Il en va de même pour la qualité de la finition et de l'assemblage : elle est raisonnable, mais - par exemple - la console centrale laisse encore un rendu un peu plastique.

Renault Mégane facelift 2020 - AutoGids

Comportement au volant

Rien de neuf à signaler pour la conduite : la Mégane se comporte toujours telle que nous la connaissons. Le volant n'est pas très communicatif, mais il commande un train avant excellent et précis, ce qui fait de cette Renault une voiture assez agréable à conduire. La stabilité en ligne droite sur l'autoroute est exemplaire. En termes de confort, la Mégane est bien notée, mais le filtrage des joints transversaux est trop sec pour lui donner un bon score à cet égard. Bien que cela puisse également être dû aux jantes de 18 pouces équipant notre voiture.

Avec l'avènement de l'hybride rechargeable, le 1.5 Blue dCi 115 est le seul choix qui reste pour les amateurs de Diesel. C'est un moteur qui se distingue par son fonctionnement silencieux, mais bien sûr il ne fait pas de la Mégane une sportive. Une fois lancée, les performances sont suffisantes, mais à bas régime, il ne se passe pas grand-chose.

Pourtant ce sont ces bas régimes que privilégie la boîte de vitesses robotisée EDC (en option)... La boîte de vitesses a bien un mode Sport, mais celui-ci irrite en attendant trop longtemps pour passer les rapports, même à vitesse stabilisée. Il n'y a qu'une seule chose à faire : revenir au mode normal et s'accommoder d'une conduite détendue. Dans notre cas, cela a été récompensé par une consommation moyenne de 4,8 l/100 km...

C'est bien, mais les moteurs à essence de la Mégane sont désormais bien plus sobres qu'avant. Si vous voulez une Mégane avec une boîte EDC, vous serez probablement mieux lotis en Flandre avec le TCe 140 (le TCe 120 n'est disponible qu'en boîte manuelle), qui se révèle plus performant et moins cher. Car même si vous parcourez 25.000 km/an, il faudra au moins quatre ans et 100.000 km avant de récupérer le supplément de prix d'achat et les taxes plus élevées du Blue dCi 115. Ailleurs dans le pays, la Mégane TCe 140 est taxée sur ses 103 kW et, à raison de 25 000 km/an, le Diesel sera amorti après un peu plus de trois ans...

Renault Mégane facelift 2020 - AutoGids

Verdict

Le lifting que la Mégane a subi met à jour la connectivité et les équipements de sécurité, mais ne déclenche pas de nouvelle révolution. Le seul Diesel encore dans la gamme est un compagnon agréable, mais son choix dépend financièrement de votre lieu de résidence : en Flandre, il faut vraiment être un mile-eater exceptionnel ; à Bruxelles et en Wallonie, l'achat se rentabilise beaucoup plus vite.

Dans cet article : Renault, Renault Mégane

Secrétaire de Rédaction Autogids

NEWSLETTER