Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Toyota Prius : L'aboutissement

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    Le 1.8 VVT-i «Atkinson» est une évolution de celui de la Prius «3». Son rendement atteint 40%, un record pour un moteur à essence. Il est toujours associé à un pack de batteries de 1,31 kWh et à une «boîte-pont» renfermant un train épicycloïdal, un réducteur et deux moteurs électriques dont un seul assure la propulsion. Le tout se montre plus disponible à bas régime et plus efficace (les montées en régime n’ont plus rien de caricatural) et il est encore plus facile de rouler en mode électrique.

  • Tenue de route

    La Prius inaugure l’architecture modulaire TNGA de Toyota, qui servira de base à tous les futurs véhicules des segments B, C et D. De 60% plus rigide que précédemment, elle présente un centre de gravité abaissé, au bénéfice du comportement, comme les nouvelles épures d’essieux (double triangulation à l’arrière), qui contribuent à rendre cette Prius véritablement agile et très agréable à conduire. Bien plus que tout autre modèle de la gamme, d’ailleurs, abstraction faite, évidemment, de la GT86...

  • Sécurité

    Cette Toyota est très bien équipée. Elle offre notamment le régulateur de vitesse actif, l’antidévoiement, l’alerte de collision imminente et le lecteur de panneaux routiers. D’un modèle d’accès, on n’en attendait pas tant; et l’éclairage, efficace, est d’office confié à des diodes. Vu les formes particulières de la voiture, on manque de visibilité périphérique. Toyota y pallie en montant d’office la caméra de recul. Mais pas les capteurs de stationnement, réservés à la chère exécution Lounge.

  • Confort

    L’abaissement du centre de gravité a permis d’adoucir les suspensions. Une bonne nouvelle pour le confort, qui est ici ouaté, tout comme les nouveaux sièges. Seule l’insonorisation déçoit encore un peu. Pas pour la partie mécanique, mais pour l’isolation des passages de roues par temps pluvieux ou l’insonorisation aérodynamique encore un peu faiblarde sur l’autoroute, même si c’est déjà beaucoup mieux. L’habitabilité fait toujours partie des points forts. Cette hybride est une vraie familiale!

  • Sens pratique

    Ce sens pratique est décelable à tous les étages: les espaces de rangement foisonnent, le coffre a gagné 60 l, la banquette se rabat comme dans une voiture thermique sans que les batteries ne se montrent envahissantes. Comme souvent chez Toyota, tout a été pensé avec soin. Comme l’accès à bord, qui profite de larges découpes dans les flancs et de portières s’ouvrant à presque 90°. Rare. Seule remarque: le hayon, très encombrant en hauteur, exigera une certaine prudence dans les parkings couverts.

  • Budget

    Certes, on ne peut pas dire que la Prius est franchement donnée: le tarif démarre à 30.000 €. Ce n’est pas le coup de fusil non plus: eu égard aux performances, au côté abouti de l’hybridation, à l’habitabilité et à l’équipement, elle n’est finalement pas si chère. On soulignera en outre que la garantie de 5 ans vaut aussi pour ce modèle qui, de surcroît, se montrera moins coûteux à l’entretien: il n’y a aucun filtre à remplacer et certaines pièces d’usure, comme l’embrayage, n’existent pas.

Toyota Prius : L'aboutissement
Conclusion / Toyota Prius : L'aboutissement

Ne vous arrêtez pas au look de cette Toyota. Certes, à l’heure où l’esthétique compte pour beaucoup dans la décision d’achat, on pourrait se demander quelle mouche a piqué les designers de Toyota. Eh bien, c’est sans doute celle de l’exclusivité. Car c’est bien de cela qu’il s’agit: la Prius reste un engin unique, dont le système hybride une nouvelle fois amélioré ne connaît de concurrence ni en matière d’efficacité, ni en matière d’agrément, aussi paradoxal que cela puisse paraître. Bref, la Prius quatrième du nom constitue une forme d’aboutissement, de réussite, qui se prolonge de surcroît au chapitre du comportement routier. L’écologie sans la punition, c’est possible. Décidément, voilà une hybride pas comme les autres – où sont elles, d’ailleurs? –, mais avec laquelle la satisfaction d’avoir fait le bon choix est chaque jour confirmée, malgré un prix de départ qui atteint les 30.000 €. Car la richesse d’équipement est au rendez-vous.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

Les concurrentes