Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Porsche Taycan Turbo S : Porsche avant tout

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    La Taycan est la première électrique vraiment qualifiable de voiture de sport. La Turbo S garantit des performances sensationnelles, une conduite gratifiante et un freinage particulièrement puissant. Elle parvient en outre à dissimuler magistralement les effets néfastes de son poids élevé dû au gros pack de batteries. Elle se révèle aussi plaisante qu'efficace sur les routes sinueuses, mais s'y exprime avec moins d’«émotion» que les Porsche classiques.

  • Sécurité

    Le pack de batteries est intégré à la structure pour une protection optimale en cas de collision. En dessous, une plaque de protection en acier. Des capteurs déconnecteront les éléments sous haute tension en cas d'accident. Le Taycan a reçu la note maximale de 5 étoiles aux essais de collision Euro-NCAP. Airbags latéraux et ancrages Isofix sur le siège du passager avant en option. Les aides à la conduite font très bien leur boulot, mais beaucoup ne sont que des options.

  • Confort

    Les sièges sport, à l’équilibre entre maintien du corps et confort, participent grandement à l'agrément sur les longs trajets. La suspension pneumatique présente un excellent bilan. L'absence de batteries sous les sièges avant permet aux occupants arrière d’étendre les jambes. L'espace à l'arrière est un peu juste pour des adultes. Le silence de fonctionnement rend d'autant plus audibles les bruits de roulement, relativement importants.

  • Sens pratique

    Malgré ses deux coffres (un petit à l'avant, un plus spacieux à l'arrière), la Taycan limite les bagages. Ses 4 portes la rendent moins pratique qu'une Panamera 5 portes, même si Porsche se rattrape en partie avec une banquette repliable 60/40, ce qui permet de transporter des objets relativement encombrants. Une version 5 places sera disponible plus tard sur notre marché. Le nombre d'espaces de rangement dans l'habitacle aurait pu être plus important.

  • La connectivité

    Quatre écrans! Joli, mais l'ergonomie peut laisser à désirer. L'affichage des données bénéficie d'une présentation flatteuse, mais l'utilité du Passenger Display nous échappe. La qualité sonore de l'audio Bose Surround est bonne, sans plus. Une appli permet de suivre le processus de recharge des batteries sur son smartphone, mais à l'intérieur, on ne trouve que des ports USB-C. Android Auto ne figure pas au programme, Apple CarPlay, si.

  • Budget

    La Turbo S fait payer très cher son statut de chef de la famille Taycan! Mais se revendre-t-elle bien en occasion?. S’y tiendra-t-elle aussi bien qu'une 911? Politique d'options inchangée: certains équipements sont des options obligatoires, comme le chargeur. La vocation sportive de la Taycan se traduit par une consommation importante. Les intervalles de passages en atelier sont par contre plus favorables que pour une Porsche conventionnelle.

Porsche Taycan Turbo S : Porsche avant tout
Conclusion / Porsche Taycan Turbo S : Porsche avant tout

Le grand défi était de faire de la Taycan une Porsche pur jus. Force est de reconnaître que Zuffenhausen l’a brillamment relevé. Mieux: il a construit la première vraie voiture de sport électrique qui, grâce à ses qualités de direction et de freinage, son comportement exemplaire en courbe et ses accélérations époustouflantes, apporte vraiment du neuf dans un domaine jusqu’à présent dominé par Tesla. Revers de la médaille: le prix de vente de la Taycan n’est pas piqué des hannetons et sa consommation est importante, même si cela prend d’autres formes que dans le cas des Porsche traditionnelles. La vitesse de recharge du pack de batteries laisse encore à désirer en pratique, par la faute des maladies de jeunesse que connaît le réseau Ionity. Mais pour le reste, cette Taycan Turbo S met votre esprit, vos cinq sens et vos synapses sous haute tension, et totalement, comme on pouvait l’espérer d’une Porsche parmi les plus performantes.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!
Journaliste AutoGids/ AutoWereld