Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Ford Mustang Mach-E Extended Range AWD : Pony watts

Sommaire :

En bref

  • Bienvenue à bord
  • La techno
  • En route
  • Les finances
Ford Mustang Mach-E Extended Range AWD : Pony watts
Conclusion / Ford Mustang Mach-E Extended Range AWD : Pony watts

En limitant les possibilités de configuration et en exportant chaque année vers l’Europe 30.000 des 50.000 Mustang Mach-E prévues, Ford espère marquer immédiatement de son empreinte la catégorie des VE et, bien sûr, réduire drastiquement ses émissions moyennes de CO2 sur le Vieux Continent. La Mustang Mach-E est bien armée pour atteindre cet objectif, grâce à son bon rapport prix/équipement, ainsi qu’à son espace intérieur et à son autonomie intéressante. Reste que, avec une addition finale qui peut flirter avec les 70.000 euros, elle se place en concurrence avec les produits de marques premiums qui font mieux en termes de choix des matériaux utilisés et de qualités dynamiques. Nous ne voulons pas dire par là que cette Mustang Mach-E roule mal ou manque d’agrément. Au contraire: pour une voiture non thermique, elle possède pas mal de caractère, grâce notamment à son moteur électrique primaire sur l’essieu arrière. C’est juste que depuis la première Mondeo dans les années 90, les Ford européennes nous ont habitués à des qualités routières de premier ordre, ce qui n’est pas tout à fait le cas ici. Et on est en droit de se demander si cela peut se corriger avec des mises à jour «over-the-air»…

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER