Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Fiat 500 TwinAir 85

Fiat 500 TwinAir 85 #1

Sommaire :

En bref

  • Tenue de route

    Le petit bicylindre suralimenté est enthousiasmant à tous points de vue: il est puissant, remarquablement souple et très volontaire. De plus, il se caractérise par une sonorité sympathique et rarement dérangeante. La boîte 5 présente une commande douce, mais un rapport de plus aurait sans doute permis de mieux exploiter la mécanique, à moins d’opter pour la boîte robotisée. La direction à assistance élec-trique se montre légère et précise. Le diamètre de braquage profite à la maniabilité.

  • Sécurité

    Les disques ventilés à l’avant et les tambours à l’arrière sont suffisamment puissants pour ce genre de voiture, sans plus. L’ABS avec aide au freinage d’urgence est de série, mais pas l’ESP. Dommage, car le comportement sur les portions sinueuses laisse à désirer à l’approche des limites. On épinglera aussi une forte sensibilité au vent latéral. Rien à reprocher en revanche à la motricité. L’éclairage est un peu faiblard, des phares au xénon sont proposés en option. Sécurité passive soignée.

  • Confort

    Le confort de roulage est pénalisé par la raideur de la suspension et un amortissement insuffisant, sans compter que les sièges n’ont rien d’exceptionnel. Le volant n’est ajustable qu’en hauteur, ce qui ne profite évidemment pas à la position de conduite. Malgré sa taille, la 500 se montre habitable, même à l’arrière. L’insonorisation est soignée, à moins que vous ne soyez allergique au bruit d’un bicylindre. La climatisation fonctionne bien, mais le débit de la ventilation manque de générosité.

  • Sens pratique

    Grâce aux larges portières, accéder aux places avant est aisé. Prendre place à l’arrière demande un peu plus d’efforts. Très énervant: les sièges avant sont dépourvus de mémoire. La visibilité périphérique est perturbée par d’épais montants avant et arrière. La dotation de série et la finition sont plus qu’honnêtes, mais les espaces de rangement sont insuffisants. Facilement accessible, le coffre est spacieux vu les dimensions lilliputiennes de la 500. Banquette rabattable 50/50 de série.

  • Budget

    La consommation dépend fortement du style de conduite : avec un œuf sous le pied, il est possible de rester sous les 4,5 l/100 km. Les plus enthousiastes devront cependant tabler sur 7 l/100 km, ce qui est beaucoup. L’entretien est prévu tous les 30.000 km. La garantie offerte correspond au minimum légal (2 ans), à moins d’y aller de sa poche. La TwinAir n’est pas donnée, sauf si l’on prend en compte la prime fédérale de 15%, qui la rend incontournable.

Fiat 500 TwinAir 85
Conclusion / Fiat 500 TwinAir 85

La Fiat 500 TwinAir 85 est sans aucun doute la plus amusante des versions de cette petite voiture culte. Vif et souple, son moteur autorise des déplacements rapides dans la circulation, tandis que ses dimensions réduites lui confèrent une agréable maniabilité, non sans pouvoir emmener 4 adultes et quelques bagages. Et puis surtout, quel look amusant! Toutefois, ceux qui voudraient reproduire les consommations avancées par Fiat devront tempérer leur enthousiasme et rouler avec un œuf sous le pied en mode Eco. Et puis, la TwinAir n’est pas vraiment donnée: elle coûte à peine moins cher que la 1.4 16V de 100 ch dotée d’office de l’ESP. L’astuce de Fiat (et de nombreux autres constructeurs, d’ailleurs), c’est de laisser payer la différence de prix par les autorités: la 500 TwinAir a droit à la prime fédérale de 15%. Du coup, à 11.195 € minimum, elle devient la plus abordable des 500. Que veut le peuple?

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

NEWSLETTER

VENDRE VOTRE VOITURE AUJOURD'HUI

Essais

Nos essais

Les concurrentes

Stocks

Voitures de stocks à la une

Occasions

Voitures d'occasions à la une

Avis

Derniers avis des propriétaires

Trouvez l'assurance qui vous convient
  • Trouvez l'assurance qui vous convient

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche