Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 530e iPerformance : bien dans son époque

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    BMW n’en est pas à son coup d’essai. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que le système d’hybridation rechargeable de la 530e iPerformance s’avère convaincant: performant, souple et frugal. Seuls la sonorité et le caractère un peu rugueux du 4 cylindres turbocompressé pourront décevoir lors des grosses relances. Tout comme le comportement dynamique, en raison d’une direction manquant de consistance et de mouvements de caisse amples.

  • Sécurité

    Contre supplément, la 530e peut s’adjoindre les services de nombreuses aides à la conduite. Le Safety Pack (2.420 €) en reprend déjà une bonne partie. Mais si l’on souhaite jouir d’un assistant de conduite semi-autonome, on cochera la case du Driving Assistant Pack Plus (1.940 €). Quant à la sécurité passive, l’essentiel s’y trouve, avec 8 airbags de série. On aurait néanmoins aimé pouvoir disposer en sus d’airbags de genoux et latéraux à l’arrière.

  • Confort

    Avec son amortissement piloté optionnel, la 530e digère les irrégularités avec brio. Le confort passe par l’excellente insonorisation. A bord, 4 adultes jouissent d’un espace généreux. La possibilité de préchauffer/climatiser l’habitacle pour son heure de départ permet de profiter d’une voiture confortable dès les premiers mètres. Mais même sans y recourir, le confort climatique à bord de la voiture se montre à la hauteur, y compris en mode électrique.

  • Sens pratique

    Grâce aux grandes portières (dont la fermeture peut être assistée en option), l’accès à toutes les places s’avère aisé. C’est un peu moins le cas du côté du coffre, qui doit composer avec une ouverture étroite. Surélevé pour accueillir le réservoir, le plancher dudit coffre affleurant le seuil de chargement limite la hauteur disponible. Mais le dossier rabattable 20/40/20 figure parmi l’équipement de série. A bord, on soulignera l’excellente finition.

  • La connectivité

    La Série 5 figure parmi les modèles les plus connectés. Bonne nouvelle: tous ces services se commandent via un combiné ergonomique et intuitif. Le conducteur a l’embarras du choix pour opérer: l’écran tactile, l'iDrive, la commande vocale ou même, pour certaines fonctions, des commandes gestuelles. Bons points également pour l’excellente définition de la carte du GPS et son interface signalant clairement les zones embouteillées.

  • Budget

    Bien que facturée 7.350 € de plus qu’une BMW 520d, la 530e (58.950 €) reste moins chère que la Mercedes E 350e (65.824 €) et la – nettement plus puissante – Volvo S90 T8 (70.750 €). La garantie de 3 ans se complète d’une garantie de 6 ans/100.000 km pour la batterie à haute tension. La consommation réelle peut être très faible si l’on prend l’habitude de recharger souvent et d’évoluer sur un filet de gaz/électron. En Flandre, on ne paiera pas de taxe.

BMW 530e iPerformance : bien dans son époque
Conclusion / BMW 530e iPerformance : bien dans son époque

Le rapport performances/consommation de la 530e iPerformance joue nettement en sa faveur. Du moins si l’on daigne utiliser sa mécanique à bon escient, évidemment. C’est-à-dire en rechargeant sa batterie aussi souvent que possible. Une corvée qui n’imposera, d’ailleurs, bientôt plus que de garer son véhicule au-dessus de sa plaque de recharge par induction. De quoi détourner les patrons de la 740e iPerformance facturée… 41.000 € de plus?

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Rédigé par le