Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

CALCULE TAXE

Connaître dès maintenant le montant des taxes de ma nouvelle voiture privée

CALCULER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 330e : Le prix de l’excellence

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Grâce à ses deux moteurs et à la fonction boost du moteur électrique, cette hybride se montre très performante. Cela s'explique aussi par l'excellent fonctionnement de sa boîte 8 automatique ZF. Le comportement se révèle plus pataud que celui des autres Série 3 du fait d'une masse plus élevée, mais ce n'est perceptible qu'en conduite rapide sur un itinéraire sinueux. Direction au rendu assez artificiel, mais précise et directe. Freinage sans critique.

  • Sécurité

    La Série 3 reçoit tous les dispositifs anticollision nécessaires et, en option, quasi toutes les aides à la conduite actuelles. Visibilité périphérique correcte et éclairage (phares au laser sur notre voiture) étonnant d'efficacité. Le contrôle de stabilité DSC et les autres aides interviennent assez discrètement si nécessaire. La sécurité passive offre tous les dispositifs habituels. La Série 3 a obtenu 5 étoiles et signé d'excellents chiffres aux plus récents essais Euro-NCAP.

  • Confort

    Notre voiture bénéficiait de l'amortissement piloté, mais ses jantes de 19" (option) rendaient la suspension plus ferme qu'escompté. En mode électrique, le silence est naturellement frappant. Position de conduite particulièrement bonne, surtout avec les sièges sport. Habitabilité correcte à l'arrière, mais il est déconseillé d'y être trois si l'on veut voyager confortablement. La clim' électronique trizone et la ventilation donnent satisfaction.

  • Sens pratique

    Accès aisé à l’avant, un peu moins à l'arrière, les portes n’ouvrant pas très large. Ambiance intérieure agréable; on apprécie les espaces de rangement en nombre suffisant. Pour une voiture de ce prix, l'équipement de série aurait pu être plus généreux. Le coffre, au plancher rehaussé, est amputé de 105 l par rapport à une Série 3 classique. Heureusement, le dossier de la banquette peut se rabattre partiellement ou totalement, pour agrandir l'espace de chargement.

  • La connectivité

    Sur ce point, la 330e est très actuelle. Les grands écrans TFT se manipulent facilement via le bouton de l'iDrive ou par le biais d'excellentes commandes vocales. Pourquoi, dès lors, avoir encore prévu des écrans tactiles et des commandes par geste? Très soignée, la connectivité avec la voiture comme avec l’extérieur offre de multiples possibilités. Mais il ne faut pas perdre de vue qu'après 3 ans, il faudra mettre la main à la poche pour rester connecté…

  • Budget

    Depuis quelque temps déjà, BMW a porté la durée de sa garantie générale à 3 ans. Le prix de la 330e de base, déjà élevé, s'alourdit vite si on se laisse tenter par des options. La consommation dépend fortement de la façon dont on utilise cette hybride rechargeable: elle ne sera intéressante que si on la branche dès que possible. Dans le cas contraire, mieux vaut opter pour une autre Série 3. A moins, bien sûr, que l'on n'acquière une 330e que pour des raisons fiscales…

BMW 330e : Le prix de l’excellence
Conclusion / BMW 330e : Le prix de l’excellence

Ne tournons pas autour du pot: la BMW 330e est une excellente voiture. Elle offre les performances que l’on est en droit d’attendre d’une Béhème de standing, malgré sa technologie hybride. Elle n’oublie pas le plaisir de conduire cher à la marque et en mode électrique, son confort se révèle très convaincant, notamment en raison de son silence de fonctionnement. Notre modèle d’essai bénéficiait d’une bonne finition. Le modèle peut également se targuer d’une connectivité dans le coup. Cela dit, il existe dans la gamme d’autres Série 3 qui répondent à beaucoup de ces critères, et parfois pour moins cher, parce que la 330e est tout sauf donnée! C’est pourtant une voiture intéressante, mais à la condition expresse de l’utiliser de la manière prévue par son constructeur, c’est-à-dire en la branchant aussi souvent que possible à une prise électrique, de manière à rouler au maximum à l’électricité, ce qui profite au confort et fait chuter les coûts d’utilisation. Autre argument: la 330e est fiscalement déductible à 100% dans notre pays, ce qui suppose que l’on acquière, d’une manière ou d’une autre, comme voiture de société. Pour un particulier, en revanche, la 330e n’est pas un choix évident, à moins d’avoir le profil type de l’utilisateur d’hybride rechargeable... et les finances larges.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!