Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Private Lease: offre exclusive du Moniteur Automobile (6 mois de carburant gratuit*)

Découvrir

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / BMW 318d Gran Turismo

Sommaire :

En bref

  • Mécanique

    En phase de lancement, la 3 GT reprend les moteurs des 3 berline/Touring à l'exception des 316i, 316d et 330d, et des EfficientDynamics Edition 320i et 320d, sans oublier l'ActiveHybrid3, toutes trois réservées à la plus légère berline. La GT existe donc en 328i, 335i ainsi qu'en 320i, 318d et 320d. Ces trois derniers moteurs sont proposés en puissance et TMC réduites. C'était le cas de notre frugal et néanmoins volontaire 318d de 136 ch (au lieu de 143). Boîte manuelle 6 ou automatique 8.

  • Tenue de route

    La GT est plus longue que les berline/Touring de 20 cm hors tout et de 11 cm sur l'empattement, mais également 8 cm plus haute de toit, sans avoir des voies plus larges. Elle a aussi des pneus à flancs plus hauts d'une pointure, en 17” comme en 18” optionnel (la nôtre). Le but : privilégier clairement le confort de marche sans rogner sur le dynamisme, leitmotiv de la grande famille des Série 3. Son volant est à peine moins direct et sa caisse accuse à peine plus de roulis sur un tracé sinueux exigeant.

  • Sécurité

    La GT est plus grosse que les berline et Touring. Ses freins (les mêmes) doivent retenir 75 (break) ou 145 kg (berline) de plus. Assistants de conduite identiques. S'il est logique que la prévention des accidents (surveillant d'angles morts, antidévoiement, Attention Assist, Active Protection, Driving Assistant) soient en sus, on comprend moins qu'à ce niveau de gamme, ça reste le cas du rétro intérieur photochromatique, des capteurs pluie/lumière, des phares au xénon ou du régulateur de vitesse.

  • Confort

    La 3 GT, c'est un peu la limousine de la Série 3... en hayon ! Sans perdre la spontanéité de comportement du modèle dont elle dérive, elle procure un confort de roulage égal à celui d'une 5 berline/Touring en plus léger. La hauteur aux hanches (points d'assise rehaussés de près de 6 cm) et au toit permet d'accéder à son habitacle aussi facilement que si c'était un monospace. Grâce à la jalousie isolante couvrant le ciel de pavillon, le toit panoramique ne dégrade pas le bien-être thermique.

  • Sens pratique

    Être assis haut avec de l'espace et une bonne visibilité périphérique est primordial pour la sérénité dans les embouteillages. Difficile de supporter les arrêts prolongés assis très près du plancher dans une voiture basse. C'est la fibre anti-claustrophobique de la 3 GT, que n'ont ni la berline ni le break. Plus prosaïquement, elle offre le volume minimal du coffre d'une Série 5, soit 25 l de mieux qu'une 3 Touring. Un module optionnel intègre le réglage en inclinaison des dossiers arrière.

  • Budget

    Objectivement, la 3 GT donne plus qu'une 3 Touring. Et justifie qu'elle soit 1550 euros plus chère. Surtout que ce supplément couvre non seulement le fait d'être une plus grande voiture, mais aussi l'aileron mobile, le hayon motorisé à ouverture automatique ou les branchies latérales aérodynamiques... Avec la crise, le cadre en quête de voiture de service, et qui n'a plus droit à une Série 5, pourra trouver dans la Série 3 GT un substitut à peine moins statutaire. Si, si !

BMW 318d Gran Turismo
Conclusion / BMW 318d Gran Turismo

La 3 GT, c'est le plaisir de conduire une Série 3 berline en ayant davantage de coffre que la 3 Touring et mieux que l'habitabilité à l'arrière d'une Série 5 berline (ou Touring). Cette super-5-portes fait littéralement sauter les barrières des catégories, au risque de désegmenter la gamme et de nous dissuader d'aller voir plus haut. Surtout que le plus économique de ses moteurs, le 318d, garde la frugalité qu'on lui connaissait dans les plus petits modèles sans être, accolé à la boîte automatique à 8 vitesses, moins brillant, inspiré et agréable à vivre. Bref, la 3 GT c'est beaucoup de Série 3 sans jamais être too much.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Les concurrentes