Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.

Essai détaillé / Audi A8 50 TDI quattro : retour au sommet

Sommaire :

En bref

  • La dynamique

    Le V6 TDI s’associe à un alternodémarreur relié à une batterie de 10 Ah pour proposer un mild hybrid… en théorie. En pratique, l’apport de l’électricité (limité à 40 s dans le meilleur des cas) n’a pas vraiment d’incidence sur la consommation. Pour l’agrément, le V6 reste une perle, mais il mériterait plus de finesse dans son accouplement avec la boîte Tiptronic 8. Enfin, avec sa transmission quattro et son châssis à 4 roues directrices (option), l’A8 reste imperturbable.

  • Sécurité

    L’Audi A8 est au 3e échelon de la conduite autonome; elle pourrait donc gérer sans intervention humaine sa vitesse, ses changements de file et ses dépassements jusqu’à 60 km/h. Hélas, la législation ne le permet pas encore au constructeur de proposer son Trafic Jam Pilot… Il invite dès lors à se contenter des aides à la conduite «classique», type maintien de bande assisté, freinage d’urgence, etc. On note tout de même des inédits airbags centraux (en option) sur l’A8.

  • Confort

    La suspension pneumatique, de série dans l’A8, garantit un confort de roulage du meilleur niveau. Ajoutez un habitacle traité avec beaucoup de soin et d’isolants acoustiques, des sièges moelleux et accueillant – mais aussi grinçant dans le cas du siège conducteur de notre modèle d’essai – et une ergonomie repensée pour s’associer au mieux avec la nouvelle interface MMI et tous les ingrédients sont réunis pour abattre les kilomètres sans les sentir.

  • Sens pratique

    Comme de coutume avec ce genre de limousine, le rapport habitabilité/encombrement n’est pas des plus probants. Mais on ne manque pas de place à bord de l’A8 ! Les accès sont aisés et les aspects pratiques plus nombreux qu’il n’y paraît. A l’image de ces petits bacs de rangement dissimulés sous les accoudoirs de porte ou du coffre, un poil plus généreux et d’accès facile (couvercle motorisé). Mention spéciale pour la qualité des matériaux de bord et la finition.

  • La connectivité

    Fini le système à molette et boutons des «anciennes» Audi, l’A8 inaugure une interface tactile à deux écrans… et même haptique, puisque ceux-ci sont à retour de force. Concrètement, chaque commande est validée par un petit choc ressenti dans le doigt, la meilleure des confirmations qui soit pour s’assurer que le geste a bien été pris en compte. En bonne berline de standing qui se respecte, l’A8 embarque aussi les dernières connectiques et apps du marché.

  • Budget

    A 87.500 €, l’Audi A8 50 TDI quattro – la nouvelle appellation de la 3.0 TDI – a revu ses prétentions tarifaires à la hausse. C’est bien sûr aussi le cas de la liste d’options, dont certaines s’affichent à des prix carrément inavouables. Notre modèle d’essai en embarquait pour plus de 57.000 €… Eu égard à son mild hybrid, on s’attendait à ce que cette A8 se montre plus frugale que sa devancière. Raté! Sans doute par la faute de son équipement pléthorique, mais lourd.

Audi A8 50 TDI quattro : retour au sommet
Conclusion / Audi A8 50 TDI quattro : retour au sommet

Revue en profondeur, même si cela ne se perçoit pas forcément au premier coup d’œil, l’Audi A8 a gagné en confort et en raffinement… ce qu’elle a perdu en dynamisme sur la route. Mais le plus important, à ce niveau de gamme, c’est d’être à la page sur les équipements et les technologies tout en permettant à qui s’en soucie d’abattre les heures de route et/ou les kilomètres sans se fatiguer. Et sur ces aspects précis, la limousine aux anneaux signe un carton plein. Même si on l’attendait plus en verve dans le domaine de la mécanique, en performance comme en consommation.

Lire la suite? Téléchargez GRATUITEMENT l'essai complet!

Les concurrentes