Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous.

C'est parti

Bien acheter sa voiture

Prêt à tempérament : la formule classique, jusqu’à 120 %

Rédigé par Olivier Maloteaux le 16.03.2018

Prêt à tempérament : la formule classique, jusqu’à 120 % #1

Le prêt à tempérament, à savoir le crédit auto, est la formule la plus classique d’emprunt. Il est aussi possible de l’utiliser pour payer les taxes d’immatriculation et de mise en circulation.

Les banques et les organismes de crédit proposent des formules de prêt à tempérament spécifiques pour les voitures : le crédit auto. Le prêt à tempérament est un prêt à durée déterminée et mensualités fixes. La période durant laquelle l’emprunt doit être remboursé est définie à l’avance. Chaque mois, le montant fixe comprenant des intérêts doit être payé par virement. Avec le prêt à tempérament, l’acheteur peut en principe financer la totalité du prix du véhicule. Le paiement d’un acompte n’est donc pas obligatoire. Le crédit peut être refusé et il est utile de comparer les offres. Il existe des emprunts plus avantageux pour certains type de véhicules (hybrides ou peu polluants). En cas de difficulté ou pour ne pas à devoir chercher la meilleure offre en négociant auprès des banques, il est aussi possible de faire appel à un courtier en crédit.

Les taxes à crédit

Le marché du crédit auto est soumis à une rude concurrence. Pour attirer le client, certains proposent des formules de prêt à tempérament dans lesquelles il est possible d’emprunter jusqu’à 110, voire 120% du prix de la voiture. Cela permet au client de disposer d’une réserve pour payer les taxes de roulage (taxes d’immatriculation et de mise en circulation), voire l’assurance ou les pneus hiver. Mais pour obtenir un tel prêt, il faut prouver au banquier ou prêteur que l’argent servira bien à ce qui a été prévu. Et pas à garnir sa voiture d’accessoires dernier cri…

Les risques

Il faut toutefois être vigilant sur les implications d’un tel prêt via une banque, un organisme de crédit ou un intermédiaire de crédit. En cas de non-paiement de deux mensualités, vous serez en contentieux avec risque d’indemnités de dédommagement, fichage à la Banque nationale (qui va durer 12 mois après régularisation de la situation) et recours d’huissier. Pour éviter une telle situation, il est possible de contacter directement le prêteur, dès la possibilité de difficultés financières, pour tenter de négocier un nouveau plan de crédit. Il est aussi possible de faire appel à un médiateur de dettes.

Liens utiles

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.