Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

Découvrez tous nos nouveaux produits et abonnements ‘Spécial Salon’ !

découvrir

Bien acheter sa voiture

À la banque, chez un courtier ou chez le concessionnaire ?

Rédigé par Olivier Maloteaux le 16.03.2018

À la banque, chez un courtier ou chez le concessionnaire ? #1

Vous avez trouvé la voiture de vos rêves ? Il reste à financer son achat, à la banque ou chez le concessionnaire.

Un emprunt se négocie habituellement dans une banque. Mais pour un crédit auto, nous vous conseillons vivement d’en discuter aussi chez les concessionnaires, voire avec un courtier ou un intermédiaire de crédit… La concurrence est rude sur ce marché, il faut donc comparer. En réseau, la plupart des constructeurs disposent de leur propre service de financement et ils en font un instrument commercial important. On constate d’ailleurs que les concessionnaires proposent traditionnellement des taux plus intéressants que ceux des banques. Mais attention : un taux très avantageux peut cacher une remise plus faible sur le prix d’achat…

Banquiers sur la touche ?

Pendant la période du salon de l’auto, les banques comme les constructeurs automobiles proposent des taux de financement plus intéressants que d’habitude. Et au jeu de celui qui propose le taux le plus bas, le concessionnaire a souvent l’avantage sur le banquier. Cependant, vu que les taux sont aujourd’hui tombés très bas, la différence entre les joueurs est désormais moins marquée. Les taux sont généralement de 2 %, mais ils peuvent descendre en période de salon : 1,5 % ou 1 %, voire jusqu’au « prêt gratuit » à 0 % chez les concessionnaires. Comment est-ce possible ? Une banque miracle ? Non, puisque le service financement du constructeur travaille avec son organisme bancaire affilié. Concrètement, la marque emprunte au taux proposé par sa banque et prête ensuite gratuitement au client, en couvrant lui-même la différence. Il s’agit donc bien d’un geste commercial.

0 % sous conditions

Tout le monde ne peut pas profiter du financement à 0%. Il est la plupart du temps réservé aux particuliers, donc refusé aux assujettis à la TVA et aux sociétés. Par ailleurs, ce taux s’applique souvent sur le financement classique et pas sur le crédit ballon, par exemple. Et il implique dans la majorité des cas le versement d’un acompte. Sans acompte, le taux passe alors à celui d’un prêt auto classique entre 1 % et 2 %. Par ailleurs, les « taux planchers » sont rarement des cadeaux gratuits. Ces ristournes sur le crédit auto cachent parfois une plus faible remise sur le prix d’achat. Il peut donc être plus intéressant de négocier une bonne ristourne (ou des options gratuites) chez le concessionnaire et de contracter votre crédit auto dans une banque, chez un courtier ou un intermédiaire de crédit, même si le taux est un peu plus élevé.

Propres ou en ligne

Certains organismes bancaires proposent même un TAEG moins élevé pour les voitures à faibles émissions de CO2. La ristourne dépend d’une banque et d’un contrat à l’autre, mais est d’environ 0,2%. Autre type de ristourne : certaines banques ont un taux préférentiel dans le cas d’une demande de crédit en ligne. Le taux peut alors baisser de jusqu’à 20%. Les « jeunes actifs », soit ceux qui ont entre 18 et 29 ans et qui travaillent depuis moins d’un an ont également droit à l’une ou l’autre ristournes dans certaines banques. Il s’agit souvent d’offres temporaires. Quoi qu’il en soit : à vos calculettes !

Comment bien négocier ?

Pour obtenir l’offre globale la plus intéressante, il vaut mieux procéder par étapes.

1° : Se rendre chez le concessionnaire et négocier avec lui une belle ristourne sur la voiture ou des équipements gratuits, ainsi que l’éventuelle reprise de votre ancien véhicule. Ce n’est qu’ensuite qu’il faut aborder l’aspect financement.

 : Lorsque le concessionnaire aura remis une offre de crédit, aller voir son banquier habituel, ainsi que d’autres banques – et éventuellement des courtiers – pour faire jouer la concurrence.

 : Comparer les taux de crédit proposés pour choisir l’offre la plus intéressante. La démarche demande certes un peu de temps, mais peut souvent faire économiser beaucoup d’argent…

Vous trouverez plus d'infos sur les différents services de financement dans notre dossier Spécial Financement.

Liens utiles

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.