Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

cote occasion

Obtenez dès maintenant et gratuitement la valeur d'une voiture d'occasion

estimer

Conseils juridiques

Le permis de conduire international

Rédigé par Olivier Duquesne le 08.06.2017

Le permis de conduire international #1

Le permis belge, modèle européen, est valable dans tous les pays d’Europe. Mais pour certains pays étrangers, il est parfois utile de demander un permis international. Explications.

Le permis de conduire belge répond au modèle européen. Il est valable dans les 28 pays de l’U.E. ainsi qu’en Suisse, dans l’espace économique européen et, grâce à des accords bilatéraux, dans tous les pays du continent. Toutefois, il faut éviter d’utiliser son permis de conduire belge à l’étranger si la photo n’est pas récente ou ne correspond plus au physique du conducteur. Tous les permis belges roses à trois volets restent valables jusqu’en 2033 pour un usage en Europe. Mais avant le départ hors d'Europe, il est utile de se renseigner après des représentations diplomatiques belges sur place. Une traduction officielle du permis est parfois nécessaire et le permis international n'est pas reconnu par tous les pays.

Dans l’Union Européenne

Au sein de l’Union européenne, le permis belge reste valable. Il peut donc être utilisé pour un voyage à l’étranger sans autre formalité. En cas de déménagement, il ne doit pas être échangé contre un permis de l’autre pays de l’U.E. sauf après résidence normale de plus de 2 ans dans ce pays ou après une infraction routière dans le nouveau pays de résidence. L’échange du permis se fait simplement dans le lieu de résidence après vérification de l’administration de la validité du permis belge et des exigences requises (résidence, âge, état de santé).

En Europe, hors U.E.

En dehors de l’Union européenne sur le continent européen, la conduite en tant que touriste est autorisée dans tous les pays pour les Belges, y compris à Andorre, au Bélarus, en Bosnie-Herzégovine, en Islande, en Moldavie, à Monaco, au Monténégro, en Norvège, en Russie (permis international conseillé par le SPF Affaires étrangères), en Serbie, en Suisse, en Turquie et en Ukraine. Par contre, ceux qui déménagent hors de l’U.E. devront échanger leur permis belge dans un délai défini par le pays de résidence. Ainsi, en Suisse, l’échange doit se faire dans les 12 mois.

Hors d’Europe

Voyager avec un permis belge n’est possible hors d’Europe que dans le cadre d’accord bilatéraux. La plupart des destinations touristiques reconnaissent le permis belge (modèle européen). C’est par exemple le cas de l’Afrique du Sud, de l’Australie, du Brésil, de la Chine (voir ci-dessous), de la Corée du Sud, de l’Égypte, des États-Unis, d’Israël, du Japon (voir ci-dessous), du Maroc, du Sénégal et de la Tunisie. Au Canada, le permis belge est uniquement reconnu dans les provinces suivantes : Alberta, New Brunswick, Ontario, Québec et Saskatchewan. Tous les pays autorisant le permis belge sont disponibles sur le site du gouvernement. Il faut parfois l'accompagner d'une traduction officielle. Toutefois, par facilité, notamment pour les agences de location et la police, il est conseillé de demander le permis international, notamment pour les États-Unis. Dans tous les cas, avant de partir, renseignez-vous auprès de l'ambassade belge sur place.

Obtenir le permis international

Pour conduire en Argentine et au Chili, voire en Inde, par exemple, le permis belge n’est pas reconnu par les autorités. Il faut donc impérativement présenter un permis de conduire international, valable 3 ans, en cas d'accident ou de contrôle. Ce document sera donc très utile dans les pays n'ayant pas d'accord bilatéral avec la Belgique, notamment pour louer un véhicule. Plus généralement, il est recommandé dans toute région non européenne. Il s’obtient facilement auprès de l’administration communale. Il faut fournir une photo d’identité récente et présenter son permis belge valide ainsi que sa carte d’identité. Le prix est de 16 € à 25 €. Lorsque le permis international arrive à échéance, comme pour un passeport, il faut présenter l’ancien ou la déclaration de perte/vol faite à la police. Attention : certains pays ne reconnaissent pas ce permis international, c'est le cas du Japon ou de la Chine.

Le Japon

Le Japon ne reconnaît pas le permis international. Mais grâce aux accords bilatéraux, le permis belge peut être utilisé dans le cadre d'un voyage de courte durée (1 an maximum), mais uniquement accompagné d'une traduction obtenue auprès de la fédération japonaise de l'automobile. Un Belge se rendant au Japon pour une période prolongée doit demander un permis japonais dans les 12 mois.

La Chine

Le permis belge est reconnu en Chine, privilège rare car pratiquement aucun autre pays étranger n’a conclu un tel accord avec Pékin. Il ne permet toutefois pas de conduire sur les routes chinoises, tout comme le permis international non reconnu en Chine. Par contre, l’échange du permis belge contre un permis chinois est simplifié. Il évite en tout cas de passer un examen théorique en Chine. Et il peut se faire en quelques heures. Renseignements pour échanger un permis belge contre un permis chinois.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.