Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous  >>

Passer à une voiture plus écologique? Découvrez quel modèle est fait pour vous >>

C'est parti

Bien acheter sa voiture

Comment calcule-t-on la prime d'assurance

Rédigé par David Leclercq le 22.11.2018

Comment calcule-t-on la prime d'assurance #1
Comment calcule-t-on la prime d'assurance #1
Comment calcule-t-on la prime d'assurance #2
Comment calcule-t-on la prime d'assurance #2

On peut se demander ce qui fait parfois varier le prix d’une même prime chez deux assureurs différents. Voici donc expliqués quelques-uns des critères qui entrent dans le calcul.

Comment une prime d’assurance est-elle calculée ? Voilà une bonne question car il est évident que tout le monde ne paie pas la même chose pour sa prime auto. Et c’est normal car plusieurs critères interviennent, certains fixes et d’autres variables. Suivez le guide.

Le conducteur

Le conducteur de la voiture – ou les éventuelles autres personnes autorisées à conduire – restent sans conteste les éléments les plus déterminants dans la détermination de la prime d’assurance. Et ça commence avec l’âge de l’intéressé. Les statistiques démontrent en effet que les jeunes de moins de 26 ans sont 2 à 3 fois plus susceptibles d’avoir des accidents, ce qui fait évidemment grimper le risque. Donc la prime. Il va de soi que les jeunes paieront plus que des personnes plus âgées. À l’inverse, les mêmes statistiques démontrent aussi que les personnes plus âgées (seniors) causent, elles aussi, plus d’accidents du fait non plus d’une inexpérience, mais de la baisse de l’attention ou des réflexes. Le scénario est donc identique avec, à la clé, des primes plus élevées. Notons toutefois que pour ces deux cas, certains assureurs permettent d’accéder à des cours de conduite défensive pour évaluer les capacités des personnes et octroyer quelques réductions.

Le lieu de résidence

Le lieu de votre domicile intervient également dans le calcul complexe d’une prime. Ainsi, si vous vous rendez en ville régulièrement, par exemple pour travailler, votre prime risque d’augmenter car vous passez plus de temps sur la route et vous vous rendez dans des milieux plus « hostiles » (la ville en l’occurrence), ce qui, pour eux, est un facteur de risque supplémentaire. À l’inverse, si vous ne voyagez que dans les campagnes, le cout de votre prime pourrait être inférieur.

L’utilisation du véhicule

Statistiquement, ceux qui passent le plus de temps sur la route sont le plus susceptibles d’avoir des accidents. Bref, si vous roulez beaucoup, votre prime partira aussi à la hausse alors que si vous effectuez de courts trajets et que vous utilisez davantage les transports en commun, c’est à un tarif préférentiel que vous aurez droit. Notons toutefois que ces critères ne sont pas systématiquement appliqués par tous les assureurs. En effet, certains les utilisent d’autres pas. Ainsi, si on ne vous demande par exemple pas le nombre de kilomètres annuels, il est possible qu’on vous demande par contre si vous avez un usage professionnel de la voiture. Auquel cas, la prime sera majorée, l’assureur estimant qu’un risque supplémentaire est encouru.

L’expérience du conducteur

Vous êtes un conducteur sans histoires? Alors, vous avez toutes les chances de bénéficier d’un tarif préférentiel. En revanche, si la base de données commune à tous les assureurs est noircie de lignes vous impliquant dans plusieurs accidents, votre facteur « risque » nettement plus élevé entrainera la hausse de la prime. Bien entendu, la distinction sera faite entre les accidents dits « en tort » et « en droit ». Notez que chaque assureur peut vous délivrer une attestation qui renseigne de votre « historique » d’accidents. Y figurent les traces des 5 dernières années, au-delà desquelles on considère qu’il y a prescription.

Le facteur « véhicule »

Votre véhicule est petit et peu puissant ou, au contraire, il est cher, encombrant et très performant? Et bien cela impactera aussi le calcul de la prime avec une logique implacable: plus c’est puissant, plus c’est cher. Notons aussi que certaines couleurs associées sont parfois aussi considérées comme des critères. Ainsi, chez certains assureurs, une Golf GTI rouge sera considérée comme plus agressives qu’une blanche. Certes, ça peut sembler curieux, mais ça existe.

N’oubliez pas que chaque assureur a ses propres critères de sélection. Aussi, ne vous arrêtez pas à un devis, mais demandez plusieurs offres ou passez par un comparateur comme celui de MeFirst.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.