Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Conseils juridiques

Éviter les arnaques aux occasions

Rédigé par Olivier Duquesne le 23.09.2017

Éviter les arnaques aux occasions #1

Les petites annonces de voitures d’occasion sur Internet ont ouvert la brèche pour les arnaques en tous genres. Voici quelques conseils pour éviter de se faire piéger lors de la recherche et fuir l'escroquerie.

Lors d’une recherche en ligne pour une voiture d’occasion, il est recommandé d’être prudent pour éviter l’arnaque. Plusieurs signes permettent de détecter une annonce frauduleuse ou l'escroquerie. Tout d’abord, les photos : elles doivent correspondre au modèle choisi et présenter la voiture sans artifice. Le lieu de vente doit être précisé et les coordonnées du vendeur clairement indiquées. Les numéros de téléphone internationaux et les e-mails étranges sont souvent signe de tentative de fraude. Il est parfois possible de contacter le vendeur directement via la fiche du site de petites annonces. Des annonces qu’il convient de parfois « décoder » pour flairer la bonne affaire ou pas. De plus, pour avoir une idée des prix du marché, il existe des cotes de l’occasion. En clair, méfiez-vous des prix trop intéressants qui cachent souvent des misères. Et puis, ne donnez jamais de login ou de mot de passe, ni même de numéro de carte bancaire, à un vendeur. 

Prise de rendez-vous 

Lors du premier contact, il est important de demander à voir le véhicule et à le tester. Le rendez-vous doit être fixé à un endroit, si possible public et ouvert à la vue de tous, où se trouve le véhicule. Il est conseillé de s’y rendre accompagné. Par ailleurs, il ne faut jamais acheter une voiture sans l’avoir vue au préalable. Toute demande de paiement d’acompte, surtout par chèque, mandat postal ou Westen Union, est à proscrire, surtout avant tout contact réel avec le vendeur et sans avoir vu le véhicule. Ne vous fiez pas aux vendeurs trop pressés. En général, l’achat d’une voiture implique un certain montant. La prudence est de mise. D’autant que peser le pour et le contre demande du temps. 

Essayer 

Lors de l’essai, qui peut se faire en compagnie du vendeur (qui l’impose généralement), il est nécessaire de prendre soi-même le volant. Il est important de vérifier les freins, la stabilité, la direction et le bon fonctionnement des phares. La moindre odeur ou fumée suspecte peut indiquer de potentiels soucis mécaniques. L’état de la carrosserie (griffes, coups, rouille) est également un élément important pour éviter les mauvaises surprises, tout comme celui des pneus et des matériaux de l’habitacle. Une voiture sale est généralement douteuse. La personne accompagnant l’acheteur peut aussi en profiter pour vérifier le confort à l’arrière et l’état de propreté du véhicule. 

Formalités 

En plus du contrat de vente entre les deux parties, plusieurs documents doivent impérativement être fournis par le vendeur : le Car-Pass (en Belgique), le certificat d’immatriculation, le certificat de visite au contrôle technique, le rapport d’occasion du contrôle technique, le certificat de conformité, le certificat de conformité de l’installation LPG ou CNG, le carnet d’entretien, le guide de l’utilisateur de la voiture (et éventuellement le mode d’emploi du système d’infodivertissement) et la facture avec le nom et l’adresse du vendeur ainsi que les caractéristiques de la voiture. Le paiement doit se faire par virement ou paiement électronique. Notamment parce qu’en Belgique, la limite maximale autorisée d’une transaction en liquide est de 3000 €. Dans le cadre d’un achat auprès d’un vendeur professionnel agréé, il y a une garantie légale qui doit être mentionnée sur le contrat de vente. Attention : si le contrat mentionne que la voiture est vendue « en l’état », l’acheteur assure la pleine responsabilité des défauts éventuels. Enfin, il existe des recours, mais une plainte pourrait ne pas aboutir en cas de négligence de l’acheteur, surtout avec un vendeur à l’étranger.

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.