Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

SUV DAYS le 11 & 12 mai 2019 - les inscriptions sont ouvertes!

Je m'inscris >>

Sécurité / Vol des voitures, y compris par piratage : le top et le flop

Le centre de recherche en sécurité automobile britannique Thatcham a testé la vulnérabilité au vol et au piratage de 11 modèles, dont leurs systèmes d’accès et de démarrage sans clé. Les résultats sont ou très bons ou très mauvais.

6 voitures sur 11 testées par Thatcham au Royaume-Uni n’ont pas une protection antivol suffisamment efficace, tant pour les méthodes à l’ancienne que pour le vol par piratage. Le centre de recherche et d’expertise en sécurité automobile a notamment décelé des failles permettant à des voleurs de procéder à du « mouse jacking » pour dérober un véhicule sans effraction soit en récupérant et en craquant les codes émis par fréquence par le boîtier servant de clé, soit en trompant l’électronique de bord par piratage, soit à dupliquer le code sur des clés vierges pour faire démarrer le véhicule en se branchant sur le port de diagnostic (OBD).

Cage de Faraday

Avec un système Keyless, il existe une méthode simple pour éviter – ou du moins compliquer – ce type de vol par ruse informatique : ne pas laisser sa clé dans son domicile à proximité d’un accès extérieur et la ranger dans une boîte métallique faisant office de cage de Faraday piégeant les fréquences. Dans un espace public, il faut veiller à ne pas (dé)verrouiller son véhicule de trop loin et à éventuellement ranger sa clé dans une pochette spéciale (similaire à celle protégeant les cartes bancaires à paiement par contact) pour éviter la captation du signal. Enfin, il reste la possibilité pour certains modèles de désactiver la clé ou de la mettre en veille dès qu’on s’éloigne du véhicule.

Le classement

Les techniciens de Thatcham Research ont effectué une série de tests chronométrés : attaques par force brute (à l’ancienne) sur les verrous et les points d’accès, identification des différentes vulnérabilités numérique comme la sensibilité du système d’entrée/démarrage sans clé, la fragilité au relais de fréquence, la faiblesse contre le piratage du système embarqué et si l’OBD permet de coder des clés vierges. Dès qu’une voiture échoue à un test, elle passe à la catégorie inférieure.  La possibilité d’un accès/démarrage mains libres est prise en compte, même s’il est optionnel. Les catégories sont : Supérieur, Bon, Basique, Mauvais et Inacceptable. Voici les résultats des tests de Thatcham qui a mis à l’épreuve 11 modèles actuels (année-modèle 2019) :

Modèle

Résultat

Audi e-tron

Supérieur

Jaguar XE

Supérieur

Land Rover Evoque

Supérieur

Mercedes Classe B

Supérieur

Ford Mondeo

Mauvais

Hyundai Nexo

Mauvais

Kia ProCeed

Mauvais

Lexus UX

Mauvais

Porsche Macan

Mauvais

Toyota Corolla Hybride

Mauvais

Suzuki Jimny**

Inacceptable

** : pourtant la Suzuki Jimny ne dispose pas d’un système d’accès et démarrage mains libres, mais reste très vulnérable à un vol par attaque physique ou par piratage.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.