Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Sécurité / Longs trajets : la sieste indispensable après le repas ?

Une étude a démontré qu’une petite sieste après un repas lors de longs trajets en voiture évitait la somnolence au volant. C’est plus efficace qu’une simple pause, même en la faisant dans la voiture.

La RTBF relate une étude clinique française de l’Inserm et de l’Université de Caen, financée par Vinci Autoroutes, sur le bienfait d’une pause ou d’une sieste lors d’un long trajet en voiture. La sieste se révèle très efficace pour réduire les risques de somnolence après un repas. Quarante personnes ont été soumises à un test de conduite sur un trajet autoroutier monotone sur simulateur, après une bonne nuit de sommeil (8 heures).

4 heures de route

Les volontaires étaient bardés d’électrodes pour détecter le stress, la fatigue, la somnolence ou l’anxiété.  De plus, le système analysait leur conduite. Ce trajet, sans avoir le droit de quitter sa voie, était effectué en deux tranches de 2 heures entrecoupées par un déjeuner identique pour chaque participant. Une partie d’entre eux a effectué une simple pause de digestion, un autre groupe a fait une sieste dans un lit et la dernière partie du groupe a pu faire une sieste dans la voiture.

Sieste très efficace

Les conducteurs ayant pu faire une sieste ont pu garder le cap de leur véhicule et la concentration nécessaire de manière plus efficace que ceux ayant fait uniquement une pause. Ainsi, les déviations latérales étaient supérieures de 21 % chez les sujets ayant juste fait une pause. Il y avait, par contre, peu de différences entre ceux qui ont dormi dans un lit et ceux qui l’ont fait sur le siège de leur véhicule. La sieste faisait une dizaine de minutes. Elle ne doit pas dépasser le quart d’heure pour ne pas entrer dans une phase de sommeil plus profond, car elle sera suivie par une période de réveil, également dangereuse pour la conduite. Il faut donc faire la sieste, oui, mais pas trop longtemps !

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.