Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

>> Découvrez gratuitement à quel prix vous pouvez vendre votre voiture

Estimer

Marché / Immatriculations mars 2021 : effet salon ou effet covid ?

Mars 2021 marque une nette progression des immatriculations par rapport à 12 mois auparavant, lorsque la Belgique entrait en confinement. Alors, effet covid ou effet salon ?

Sommaire :

Avec une progression de 56,1 % pour les voitures particulières et même 86,7 % pour les utilitaires légers, les immatriculation de mars 2021 (données Febiac) sont en net regain par rapport à mars 2020. Mais s’agit-il d’un effet covid-19 lié au premier confinement qui avait mis le pays à l’arrêt il y a un an ou des prémices de l’effet salon de l’auto qui voit une première grosse vague de livraisons effectuées ? Plus probablement s’agit-il d’un mix des deux.

BMW qui rit, Tesla qui pleure

Les immatriculations de véhicules particuliers neufs ont donc augmenté de 56,1 %, une embellie qui permet, au cumul du premier trimestre, de réduire le débours global à seulement 6,4 %, en sachant qu’en 2020 janvier et février étaient encore des mois « hors covid-19 ».

Au classement des marques, BMW mène toujours la danse avec 4359 véhicules immatriculés (+ 88,38 %). Le podium reste complété par Peugeot et Volkswagen, mais dans l’ordre inverse du mois précédent, l’allemand occupant la deuxième place (3977, + 32,21 %) devant le français (3685, + 100,27 %) qui double son score de 2020. Mercedes (3232, + 67,81 %) et Audi (2937, + 61,20 %) complètent le Top 5.

Dans le Top 40, seules 2 marques affichent une régression par rapport à 2020. Tesla, 23e du classement, régresse de 44,99 %. Mais le cas du spécialiste américain des véhicules électriques est toujours à considérer avec des pincettes sachant que les livraisons ne se font pas en flux continu mais par séquences, à intervalles réguliers. Plus étonnant, il s’est vendu moins de Lexus (34e, -18,07 %) que de Ssangyong et de Polestar.

Les données utilisées pour rédiger cet article sont fournies par la Febiac.

Web Editor

NEWSLETTER

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.