Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Marché / Dodge Hellcat, la fin d’une ère

Dodge va bientôt cesser la commercialisation de ses modèles Hellcat. Un arrêt qui signifie la fin d’une ère et laisser la place aux futures muscle cars électriques basées sur la plateforme STLA Large de Stellantis.

Dodge Hellcat

Dans un entretien accordé à nos confrères de Motor Authority, Tim Kuniskis - PDG de Dodge - a annoncé la fin des modèles Hellcat à moteur thermique pour 2023. Le constructeur américain lancera alors une nouvelle génération de muscle cars exclusivement électriques et basés sur la plateforme STLA Large conçue par Stellantis.

« Il y a encore deux ans pour acheter une Hellcat, puis c'est de l'histoire ancienne. » (T. Kuniskis)

Le rugissement final

Les versions Hellcat des modèles Dodge – Challenger, Charger ou Durango – sont les itérations ultimes d’une race qui s’éteindra au terme de 2023, celle des muscle cars tonitruantes aux gros cubes compressés débordants de puissance et de couple.

Réduite à 3 modèles, le coupé propulsion Challenger, la berline propulsion Charger et le SUV Durango – les pick-up RAM n’étant plus estampillés Dodge – la gamme du constructeur américain se veut vieillissante et ne survit depuis quelques années que par l’aura de ses versions les plus puissantes – parler de sportivité serait probablement déplacé selon nos critères européens – baptisées Hellcat (Redeye).

>> Lisez aussi - Dodge lance une offensive électrique et vise Tesla

Des dinosaures, par le concept, le format et le poids, qui ne pousseront donc plus leurs rugissements de fauve sous stéroïdes. Ils seront remplacés par de nouveaux modèles, enfin, exclusivement électriques. Ces derniers partageront la plateforme STLA Large de Stellantis qui devrait leur permettre d’embarquer un pack de batteries d’une capacité suffisante pour offrir une autonomie de 500 km tout en offrant des puissances généreuses et quatre roues motrices.

Dodge Hellcat

Bye bye V8

Pour rappel, les modèles Hellcat de Dodge abritent sous leur capot un monstrueux V8 6.2 compressé qui a également trouvé refuge sous le capot des Jeep Grand Cherokee Trackhawk et Ram 1500 TRX au sein du groupe. Offrant plus de 800 ch, ce moteur symbole d’une époque bientôt révolue bénéficie donc de deux années de sursis avant de disparaître. Une bien triste nouvelle pour tous les amoureux d’américaines surpuissantes, façon dragster. Et la fin d’une ère certainement. Il sera alors intéressant de voir comment Dodge parviendra à différencier ses modèles « hautes performances » du reste de la production et à conserver cet esprit muscle car bestial qui a fait la réputation de la marque.

>> Lisez aussi - Stellantis : prendre de l'avance sur l'électrique

Cette annonce, convenue et attendue, n'est-elle pas aussi une tentative de maintenir un semblant d'intérêt pour une gamme dépassée et de moins en moins attractive jusqu'à l'arrivée d'une nouvelle génération de Dodge dont un crossover hybride rechargeable inédit annoncé pour 2022 ?

 

Web Editor

NEWSLETTER

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.