Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

MY GREEN CAR

Tout sur la mobilité "verte" dans MY GREEN CAR

DECOUVRIR

Innovation / Voiture électrique : un moteur révolutionnaire

Des chercheurs allemands ont conçu un moteur électrique révolutionnaire. Plus petit, léger et doté d’une meilleure densité et d’un meilleur rendement, il pourrait bien s’imposer pour nos prochaines voitures électriques.

On pense toujours que la batterie constitue l’élément central d’une voiture électrique et que le reste n’est que secondaire. Ce n’est en fait pas vrai et le moteur électrique constitue lui aussi une pièce tout à fait maîtresse dans cette construction. En effet, plusieurs paramètres comme le poids du moteur ou son rendement sont tout à fait centraux dans la consommation énergétique et donc pour les performances autant que pour l’autonomie de la voiture elle-même.

90% et plus

Le rendement d’un moteur électrique est déjà élevé en soi : 90% contre péniblement 40% à un moteur thermique – pour ces derniers, 30% de l’énergie est perdue dans respectivement le refroidissement, la ligne d’échappement et les frictions. Les 10 % de pertes d’un moteur électrique le sont dans ce qu’on appelle « l’effet Joule », c’est-à-dire l’échauffement conséquent au passage du courant dans les fils du bobinage. Et justement, les chercheurs de l’Institut Fraunhofer et du Karlsruhe Institute of Technology en Allemagne s’étaient donné comme objectif de développer un nouveau type de moteur électrique à la fois plus léger, présentant un meilleur rendement et aussi moins cher.

Stator inédit

L’aspect le plus novateur du moteur réside en réalité dans le stator, c’est-à-dire la partie fixe du moteur au contraire du rotor qui tourne. Les fils de cuivre qui constituent le stator sont ici de forme rectangulaire, ce qui permet de davantage les serrer au profit de la compacité et du poids. « Cette conception élimine la nécessité de conduire la chaleur au travers d’une ossature métallique vers le carter extérieur. En fait il n’y a plus besoin de carter réfrigérant et il n’est plus nécessaire que le châssis soit métallique » expliquait Robert Maertens, l’un des chercheurs associés. Le carter est donc ici réalisé en polymères, ce qui s’avère aussi plus léger. Le design du moteur a aussi été réévalué afin que la chaleur se dissipe plus facilement, toujours pour économiser le circuit de refroidissement.

En plastique

Traditionnellement, les châssis des moteurs sont en aluminium. Mais l’usage du plastique permet une nouvelle fois de réduire ce poids. Et ce ne serait pas le seul avantage : il réduirait aussi l’inertie thermique et offrirait une densité de puissance plus élevée. Bref, voilà un moteur qui, outre un rendement plus favorable, serait aussi beaucoup plus simple – et donc moins coûteux – à construire. Tant mieux, mais quid du recyclage et de la longévité serait-on tenté de dire ? Aucune date de potentielle commercialisation de ce moteur n’a été communiquée. Mais ce projet, baptisé DEmiL, est en phase de production et il attend sa première application concrète.

Rédigé par le

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.