Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.

Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

S'inscrire à la newsletter
NL
Menu

Et/Ou

Et/Ou

Innovation / Des VE moins chers que les voitures à combustion à partir de 2024

Selon la banque d'investissement UBS, les voitures électriques deviendront moins chères à construire que les modèles traditionnels dans quelques années seulement. Une fois ce point de basculement atteint, la voiture à combustion pourrait bientôt disparaître.

Sommaire :

La banque d'investissement UBS a examiné les développements de la technologie des batteries chez les sept plus grands fabricants. Sur la base de ces recherches, la banque fait des prévisions sur l'avenir des voitures électriques et, en conséquence, sur celui des voitures à combustion traditionnelles. Comme nous le savons, le prix de revient des batteries, en particulier, a un impact majeur sur le prix d'une voiture électrique. Selon UBS, ces batteries ne coûteraient pas plus de 100 $ par kWh d'ici 2022, ce qui signifie que la différence de prix entre les coûts de production des VE et des VCI (véhicules à combustion interne) ne serait que de 1 900 $ (environ 1 600 €).

Point de basculement en 2024

Si ce déclin se poursuit, le point de basculement - où le coût de production est le même pour un VE et un VCI - sera atteint en 2024. À ce moment-là, il sera également de moins en moins intéressant de poursuivre le développement des moteurs à combustion interne, car ils n'offriront plus aucun avantage en termes de coûts. L'avantage d'une voiture hybride avec une batterie plus petite et un moteur à combustion interne disparaîtra également.

Malgré la disparition de l'avantage de prix, UBS estime que les consommateurs s'en tiendront à leur voiture à combustion pendant un certain temps, d'autant plus que tout le monde n'achète pas une voiture neuve. Néanmoins, selon la banque, la part de marché mondiale des voitures électriques devrait atteindre 17 % d'ici 2025, un chiffre qui passera à 40 % d'ici 2030. Les constructeurs qui tentent de s'accrocher aux moteurs à combustion interne risquent donc d'être laissés pour compte par ceux qui investissent déjà dans les groupes motopropulseurs électriques.

Twitter: @yeelenm / Instagram: @yeelenm

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.