Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Que recherchez-vous ?

Environnement / Union européenne pas d’exception pour les e-fuels en 2035

Rédigé par Frédéric Kevers le

Dans le cadre de l’interdiction des moteurs à combustion interne à partir de 2035 pour les véhicules neufs, les législateurs européens ont refusé de faire une exception pour les e-fuels, neutres en carbone, qui seront bannis également.

Sommaire :

La commission de l’environnement du Parlement européen s’est prononcée en faveur d’une réduction de 100 % des émissions de CO2 d’ici à 2035. Un objectif qui aurait comme conséquence l’interdiction de la vente de véhicules équipés d’un moteur à combustion interne – essence comme Diesel – en ce compris les groupes motopropulseurs hybrides rechargeables. Mais les législateurs vont plus loin encore dans leur démarche en bannissant purement et simplement ce type de motorisations, même alimentés par des e-fuels, supposés neutres en carbone.

25 % des émissions européennes liées au transport

Manifestement, les édiles européens ont décidé que dans le cadre de leur objectif « 0 émission », seule la motorisation électrique aurait droit de cité, quelle que soit la source d’alimentation. L’hypocrisie n’a de limite que l’aveugle puisse voir. Cette décision de bannir les e-fuels au même titre que l’essence et le Diesel porte un coup dur aux espoirs de Porsche, l’un des principaux constructeurs à avoir investi dans le développement de ce type de carburants neutres en carbone.

>> Lisez aussi – Porche se met au vert avec du biocarburant

Si l’Italie s’était insurgée contre ce projet d’interdiction, réclamant une exception pour les constructeurs à petit volume – comprenez Ferrari, Lamborghini, Pagani et consorts – mais avait finalement renoncé à sa fronde. De son côté, la France – actuellement à la présidence du Conseil européen – avait espéré que les hybrides rechargeables seraient épargnés par cette interdiction, mais il n’en sera rien.

Partant du principe que les transports représentent 25 % des émissions de CO2 en Europe, les législateurs veulent électrifier totalement et exclusivement le parc automobile neuf dès 2035 avec l’objectif qu’il en soit de même pour l’entièreté du parc roulant en 2050, partant du principe que les voitures restent en circulation entre 10 et 15 ans avant d’être retirées de la circulation définitivement.

>> Lisez aussi – E-Fuel : Hyundai y croit en hybride

Émettre sous d’autres cieux permet de fermer les yeux

Si l’on peut admettre et comprendre la démarche des instances européennes sur le fond, la forme laisse clairement à désirer. Bannir les e-fuels neutres en carbone sans autre forme de procès pose question quand les piles à combustibles à hydrogène seront autorisées. Quand bien même s’agirait-il d’hydrogène « vert », en quoi serait-il plus vertueux qu’un e-fuel ?

>> Lisez aussi – Des constructeurs japonais misent sur l’e-fuel et l’hydrogène

Quid de la production d’électricité pour alimenter les batteries des voitures électriques ? Est-il prévu d’imposer une production 100 % neutre en carbone d’ici 2035 également ? D’ici-là, quel sera le cout environnemental des centrales à charbon, au gaz, etc. nécessaires pour assurer une fourniture d’énergie stable et suffisante en toutes circonstances ? Quid de l’approvisionnement en terres rares et autres matières premières, plus que litigieuses sur les plans écologique et social, utilisées pour la fabrication des cellules et moteurs électriques ? Les questions frappées au coin du bon sens sont légion. Certes les carburants fossiles ne sont pas l’avenir, prétendre le contraire serait hypocrite, mais l’électrique pur n’est pas LA seule et unique solution. Quand l’écologie est dirigée par l’économie, la démagogie est digérée sans pédagogie.

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Trouvez l'assurance qui vous convient.
  • Trouvez l'assurance qui vous convient.

  • Le Moniteur Automobile, en partenariat avec Hopala, vous aide à trouver l'assurance auto qui correspond le mieux à vos besoins.

  • Commencer la recherche

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.