Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Environnement / Fin du thermique en 2035, l’Europe assouplit les règles

Rédigé par Frédéric Kevers le

La Commission européenne a confirmé l’interdiction de vente de voitures et véhicules utilitaires légers neufs à moteur essence ou Diesel dès 2035. Mais elle a assoupli certaines restrictions et ouvre la porte aux e-fuels.

Sommaire :

Si les instances européennes ont confirmé que les ventes de voitures et utilitaires légers neufs équipés d’un moteur essence ou Diesel serait interdites dès 2035, elles ont concédé quelques aménagements au texte initial sous la pression de plusieurs pays membres, dont l’Allemagne et l’Italie. Il y aura donc possibilité de proposer d’autres alternatives au full électrique à batteries que la pile à combustible à hydrogène ! De même, les marques de luxe profiteront d’un délai supplémentaire pour se conformer aux nouvelles règles.

E-fuels autorisés

L’Allemagne et l’Italie ont donc eu gain de cause, au moins partiellement, et obtenu un accord des 27 membres de l’Union Européenne sur l’autorisation de solution alternatives au tout électrique. Dès lors, les carburants synthétiques – ou e-fuels – seront autorisés ainsi que les véhicules hybrides rechargeables, pour autant qu’ils rencontrent les objectifs de suppression des gaz à effet de serre… en utilisant des e-fuels ou de l’hydrogène « vert » pour alimenter le moteur thermique. Une bonne nouvelle qui soulagera Porsche et certains constructeurs japonais, entre autres.

On ne prête qu’aux riches

En sus de l’assouplissement des règles générales, les ministres européens de l’Environnement ont également octroyé un second passe-droit plus élitiste. En effet, les constructeurs produisant moins de 10.000 véhicules par an bénéficieront d’une exemption des obligations en matière d’émissions de CO2 pendant 5 années supplémentaires jusqu’à fin 2035. Comprenez que ces marques – typiquement Ferrari, Rolls-Royce, Lamborghini et autres marques de grands luxe ou les artisans comme Koenigsegg ou Pagani – verront l’exception qui leur était accordée jusqu’à fin 2029 pour devoir se conformer aux objectifs CO2 prolongée jusqu’à la fin 2035.

Web Editor

Actus

Dernières actualités recommandées

Notre outil de comparaison vous permet de comparer jusqu’à 3 voitures à la fois et d’enregistrer 9 comparaisons dans votre panier.

Votre panier de véhicules à comparer0

Êtes-vous certain de vouloir supprimer votre sélection de véhicule ?

Confirmer Annuler

Glissez et déposez un véhicule de votre panier ci-dessous vers l'un des 3 emplacements ci-dessus destiné à la comparaison.